À la uneActualitéCultureSpectacles

Théâtre : Laurent Baffie n’a plus de filtre

Dès ce soir, Laurent Baffie monte sur la scène du Théâtre Fontaine dans « Sans filtre ». Radio VL a assisté pour vous, en avant-première, à la nouvelle pièce du sociétaire des Grosses Têtes de RTL.

On le sait Laurent Baffie, n’est pas du genre à se priver de dire ce qu’il pense. On le connaît cru et à la limite de la vulgarité – quand il ne la dépasse pas. Et ce n’est pas sur scène, que l’ancien sniper de Thierry Ardisson sur France 2, se passera de sa liberté de ton qui le caractérise.

Dans sa nouvelle pièce qu’il a écrite et qu’il a mis en scène, le comédien campe le rôle, sur mesure, de Philippe Maurice, un homme de cinquante ans, qui porte bien son nom, puisqu’il est dans la vie … buraliste. Mais il se retrouve face à une péripétie majeure : il n’a plus de filtre. Non, il n’est pas question de tabac ! En effet, Philippe n’arrive plus à filtrer sa parole et n’hésite pas à dire aux gens tout haut, ce qu’il pense tout bas ; un problème qui lui gâche la vie.

Il décide donc de se rendre chez un psychologue (joué par Jean-Noël Brouté), pour trouver une solution. Face au langage fleuri et aux horreurs prononcées par son client, et cette maladie qui lui ait inconnue, il décide de faire venir dans son bureau ses collègues de cabinet. Parmi lesquels sa femme neurologue (interprétée par Caroline Anglade de la série Pep’s sur TF1), au décolleté plongeant qui fait des ravages. Et toute une clique de médecins spécialisés, adeptes des dépassements d’honoraires, n’ayant apriori pas de compétences pour soigner cette maladie (chirurgien esthétique, pédopsychiatre), qui vont un à un apporter leurs expertises.

Mais alors que le psychologue pense avoir trouvé la solution au problème, l’histoire va totalement basculée pour le plus grand plaisir public présent dans la salle. Philippe Maurice se retrouve alors, presque au second plan d’une histoire qui offrira un dénouement inattendu.

La petite troupe, complétée par Pascal Sellem, Karine Dubernet, Carine Ribert et Daravirak Bun est parfaite dans l’interprétation des ses textes à la puissance comique indéniable, dont l’intensité ne faiblit pas, bien au contraire. Le tout dans un décor très réussi de Juliette Azzopardi.

Les représentations de « Sans filtre » auront lieu jusqu’au 31 Décembre. Bon plan à noter : la place est à 10 € pour les jeunes de moins de 26 ans. Croyez-moi, vous allez rire !

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternational

D'où vient le slogan "All Eyes on Rafah" ?

ActualitéSéries Tv

Fiction française : quel est notre bilan de la saison 2023-2024 ?

ActualitéSportTennis

5 champions ou championnes de tennis qui n’ont jamais gagné Roland-Garros

À la uneFranceMédias

Inès Reg : pourquoi le tournage d'un unitaire pour TF1 a été suspendu ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux