À la uneFootSport

Ligue des Champions : Le PSG joue gros ce soir

Avec la réception de Leipzig ce soir, le club francilien joue gros pour la suite de son aventure en Ligue des Champions à trois journées de la fin des phases de poules.

Une défaite inaugurale au Parc des Princes face à Manchester United (1-2) et à Leipzig (1-2) lors de la journée précédente. Le PSG joue son destin en Ligue des Champions face aux ouailles de Julian Nagelsmann. Les Parisiens devront s’imposer au minimum par deux buts d’écarts ce mardi pour remporter la différence de but particulière contre Leipzig. Malgré une victoire sur la pelouse des Turcs de Basaksehir (2-0), les partenaires de Kylian Mbappé comptabilisent 3 points et sont donc derrière Manchester United et leur adversaire du soir. L’enjeu est grand pour le club dirigé par Nasser Al-Khelaïfi. Une victoire contre le club allemand relancerait les ouailles de Thomas Tuchel dans la course aux 1/8ès de finale. Mais une défaite pourrait également rendre la tâche plus ardue.

Le Paris SG va devoir montrer un tout autre visage que celui aperçu vendredi à Monaco. En effet, l’équipe francilienne est dos au mur à l’heure actuelle en Ligue des Champions. Après sa campagne de C1 qui s’est achevée en finale en août dernier, le coach allemand a du mal à retrouver la bonne carburation qui lui a permis de bien figurer dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Cela est aussi valable en Ligue 1 car le champion de France en titre a déjà perdu à trois reprises (contre Marseille, Lens et Monaco) en onze matches de championnat.

A lire aussi : Le hold-up parfait des Monégasques face à Paris

Mbappé et Neymar devraient débuter la rencontre

Mbappé et Neymar sont pressentis pour débuter cette rencontre ô combien cruciale pour le finaliste de la dernière Ligue des Champions. Les deux superstars du PSG étaient blessées lors du match aller. Cette fois-ci, les deux attaquants auront la lourde tâche de faire plier la défense du RB Leipzig. Bien que le club saxon soit réputé pour sa solidité défensive, elle a tout de même encaissé 5 buts face aux Reds Devils. Le RB Leipzig est aussi une équipe qui déploie un pressing constant sur adversaire. De plus, les contre-attaques, la possession du ballon ainsi que l’utilisation de la verticalité du terrain sont des atouts auxquels la défense francilienne devra faire face.

Une défaite des joueurs de Thomas Tuchel entraînerait une quasi-élimination de la compétition. Ces derniers doivent se servir du match de vendredi à Monaco pour rebondir. Pour cela, les Parisiens vont devoir afficher un état d’esprit plus conquérant, une combativité de tous les instants et concentration optimale qui leur avait fait défaut quatre jours plus tôt. Paris joue donc gros ce soir. Si une fin de parcours devait arriver, ce serait la première fois depuis 2011 et l’arrivée de QSI aux manettes que le club de la capitale serait éliminé de la Ligue des Champions.

Un manque à gagner considérable en cas d’élimination en poules

Selon l’Equipe du jour, une non-qualification du PSG est estimée entre 40 et 50 millions d’euros de manque à gagner entre l’absence de primes UEFA mais aussi du versement des droits TV, dépendant du parcours dans la compétition. Une somme d’argent non-négligeable au vu du contexte sanitaire et économique actuel. Les deux défaites concédées en poules provoqueront une baisse du chèque par rapport à l’année dernière. Une baisse de l’ordre de quatre millions d’euros serait à prévoir si jamais les Parisiens remportaient leurs trois derniers matchs de poules selon le barème des primes sur les résultats de la saison dernière. Comme le précise le quotidien sportif, une affiche de C1 rapporte entre 5 et 6 millions d’euros au club parisien (après frais d’organisation), en comptant également la billetterie. Or, le huis-clos est toujours de vigueur. L’espoir est qu’il n’y soit plus d’ici aux huitièmes.

Toutefois, le club parisien touchera un chèque de 45 millions d’euros au titre de sa participation en phases de poules. Un chiffre très loin des 134 millions d’euros perçus la saison dernière. Pour cela, les hommes de Tuchel savent ce qu’il leur reste à faire : remporter leurs trois prochains matchs pour entrevoir les huitièmes de finale.

Crédit photo à la Une : ANDREJ ISAKOVIC / AFP

Related posts
À la uneFaits DiversInsolite

Crime, suicide, incendie... Cette rue parisienne est-elle maudite?

À la uneActualitéFrance

Suicide d'Evaëlle : ce que révèle l'audition des adolescents mis en examen pour harcèlement

À la uneInternational

Retour sur la journée d'investiture de Joe Biden

À la uneSéries Tv

La Chronique des Bridgerton : Netflix annonce la saison 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux