Sport

Ligue des Nations : la France surprenante favorite

Plutôt moyenne contre le Portugal dimanche dernier (0-0), après avoir déjà déçu il y a un mois, l’équipe de France reste étonnement la grande favorite de la Ligue des Nations. C’est en tout cas l’avis des bookmakers.

Le chauvinisme gagnerait-il les sites de paris sportifs ? Malgré ses débuts plus que poussifs en Ligue des Nations, l’équipe de France reste l’équipe la plus attendue dans la compétition cette année. C’est en tout cas l’avis des bookmakers comme Winamax, mais c’est également celui de plusieurs sites de conseils spécialisés comme WinComparator.

Pourtant, à y regarder de plus près, force est de constater que les champions du Monde 2018 ne sont pas si aisés que cela depuis l’entame de l’édition actuelle. Si sur le plan comptable l’essentiel est certes là avec une première place partagée avec le Portugal (7 unités), sur le fond les problèmes sautent malheureusement aux yeux de tous, entre un manque de liant au milieu, un réalisme mitigé devant et des individualités par toujours au top.

A l’heure d’aller défier la Croatie mercredi soir pour le compte de la quatrième journée de cette Ligue des Nations, une question mérite donc d’être posée : la France est-elle vraiment la nation la plus apte à briller sur le continent européen actuellement ? N’en déplaise aux éternels optimistes, la réponse n’est malheureusement pas aussi limpide.

Belgique, Espagne, Portugal : cela tourne mieux

Quand on se penche sur la concurrence en présence dans cette Ligue des Nations, qui sera d’ailleurs la même lors du prochain Euro de l’Été 2021, on ne peut effectivement que douter de la supériorité des Mbappé et autres Griezmann à l’heure actuelle. Prenons ne serait-ce que l’exemple de la Belgique.

Malgré sa défaite sur la pelouse de l’Angleterre dimanche dernier, l’équipe des Diables Rouges ne semble pas vraiment inférieure à celle constituée de nos Bleus, que l’on parle du collectif, des individualités ou de l’expérience dont bénéficie le sélectionneur Roberto Martinez. Et il en va de même avec l’Espagne, l’Allemagne ou même le Portugal !

Aujourd’hui en Europe, on assiste davantage à une homogénéisation devant qu’à un écart qui se creuse entre nos français champions du Monde et ses poursuivants. Alors que le Championnat d’Europe des Nations s’annonce particulièrement compliqué à aborder (Allemagne et Portugal dans le même groupe pour rappel), le moment est donc peut-être venu de revoir la copie des Bleus tant qu’il est encore temps. Et de démontrer, une fois de plus, que les bookmakers ne sont pas toujours parole d’évangile. 

Crédit Photo à la Une : Eurosport

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFormule 1Sport

F1 : Lewis Hamilton détrône Michael Schumacher

À la uneInternationalSport

[INTERVIEW] Mick Foley se confie avant Hell in a Cell 2020

À la uneActualitéEquitationSport

L’édition 2020 des “5 Étoiles de Pau” depuis le mercredi 21 octobre

EquitationSport

Le Jumping de Saint-Lô se tiendra du 22 au 25 octobre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux