High Tech

L’impact du confinement sur l’industrie des jeux d’argent

Apparu pour la première fois en Chine en décembre 2019, la pandémie du covid-19 a eu un impact considérable sur l’économie mondiale et l’industrie des jeux d’argent n’est pas en reste. Ainsi, les casinos physiques ont dû mettre la clé sous la porte. Il faut reconnaitre toutefois que cette situation a eu un effet plutôt inverse sur les jeux d’argent en ligne. De nouvelles plateformes en ligne sont créées et de nouveaux joueurs s’intéressent progressivement à cet univers.

Le confinement : un cauchemar pour les casinos terrestres

Pour endiguer la propagation du virus, des mesures de distanciation sociale ont été appliquées. Toutes les activités à forte concentration de personnes ont été stoppées. Le coronavirus a tout mis en suspens. Les stades de sport sont vidés, les portes des casinos sont fermées, les machines à sous sont éteintes. Les conséquences économiques pour les casinos terrestres sont désastreuses dans la plupart des pays.

États-Unis

La grande majorité des casinos commerciaux aux États-Unis ont été fermés au début du mois d’avril. D’après les rapports, il s’agit de plus de 94 %. Plus d’un demi-million de travailleurs de l’industrie des casinos, soit 96 % de l’ensemble de la main-d’œuvre de l’industrie du jeu aux États-Unis ont perdu leur emploi.

L’American Gaming Association (AGA) estimait déjà des pertes de l’ordre de 21,3 milliards de dollars en dépenses directes des consommateurs si les casinos restaient fermés pendant deux mois. Malheureusement, la fermeture a duré bien plus de deux mois.

Europe

Dans certains pays européens comme la France, on a enregistré une baisse de l’ordre de 50 % lors du confinement. L’impact mensuel sur le chiffre d’affaires de la Française Des Jeux serait proche de 55 millions d’euros.

En Angleterre aussi, la situation est assez similaire à celle de la France. Les tournois de poker physique ont été annulés, tandis que les cercles de jeu, qui sont déjà de plus en plus rares, sont également fermés. Les joueurs de poker ne peuvent donc plus jouer qu’en ligne. La principale différence avec le casino est que le poker en ligne était déjà bien implanté au pays de Shakespeare. Certains sites en profitent même pour proposer des offres spéciales, notamment pour les nouveaux joueurs.

En Angleterre aussi, la situation est assez similaire à celle de la France. Les tournois de poker physique ont été annulés, tandis que les cercles de jeu, qui sont déjà de plus en plus rares, sont également fermés. Les joueurs de poker ne peuvent donc plus jouer qu’en ligne. La principale différence avec le casino est que le poker en ligne était déjà bien implanté au pays de Shakespeare. Certains sites en profitent même pour proposer des offres spéciales, notamment pour les nouveaux joueurs.

Le confinement : une aubaine pour l’industrie des jeux d’argent en ligne.

La recrudescence des plateformes en ligne

Internet est immunisé contre une pandémie mondiale. Les bookmakers sont peut-être fermés, mais les téléphones permettent d’accéder instantanément aux jeux en ligne comme la roulette, le poker ; les machines à sous et à toutes les possibilités de paris qu’offre internet. Dans cette bataille numérique, plusieurs plateformes de jeux d’argent en ligne ont été créées pendant le confinement pour répondre à une demande grandissante des joueurs. Bien qu’il soit très difficile de trouver dans ce méli-mélo des casinos en argent réel fiables, des revues de casinos sont publiées régulièrement sur leafletcasino.com pour vous aider à dénicher le meilleur casino pour vous. Au Canada, certains sites de jeux proposent même à leurs clients de parier sur des questions liées aux coronavirus.  

Croissance des parieurs

Le nombre de non-joueurs convertis en apprentis pronostiqueurs est en augmentation, car les consommateurs, contraints de rester enfermés à la maison, passent plus de temps à jouer en ligne. En dépit du COVID-19, les habitués des paris sportifs n’ont pas abandonné leurs habitudes. Bien au contraire, certains ont commencé à jouer encore plus. Une étude menée sur plus d’un millier de parieurs a montré que les parieurs réguliers ont maintenu leur rythme de jeu. Malgré l’absence d’événements sportifs, ils ont augmenté la fréquence de leur jeu. En l’absence de paris en direct, de paris sur le football ou le basket-ball, les joueurs se tournent vers les jeux de casino en ligne et les machines à sous. En France, on enregistre d’ailleurs plus d’un million de comptes créés pendant le confinement contre 300 000 en période normale.

Un potentiel impact négatif sur les parieurs

Sous peu que vous vous intéressiez aux jeux d’argent en ligne, vous trouverez toujours des opportunités susceptibles de vous plaire. Et avec les progrès de la technologie, ces formes de pari inhabituelles peuvent être utilisées de manière abusive.

Les problèmes liés aux jeux de hasard sont une réalité de plus en plus inquiétante. Quand certaines personnes commencent, il est difficile pour eux d’arrêter. À cause du confinement, le problème du jeu va probablement s’aggraver. Les personnes qui se retrouvent sans rien à faire se tourneront vers les paris comme solution. Si en plus vous ne prenez pas le soin de choisir un casino en ligne fiable, les probabilités de perdre votre mise seront décuplées.

Par exemple, plus de deux millions de personnes au Royaume-Uni sont soit des joueurs à problèmes, soit des personnes à risque de dépendance et la Commission craint qu’il faille faire davantage pour les protéger. Elle mène des consultations sur plusieurs domaines des jeux de hasard sur internet, notamment la prévention des jeux de hasard pour les mineurs

Quelques statistiques

Comme nous l’avons mentionné, les paris sont rendus faciles par leur accessibilité. Les gens peuvent parier sur une multitude de sports virtuels ou de jeux de casino, tout cela depuis le confort de leur canapé. Au Royaume-Uni, par exemple on a constaté une augmentation considérable du nombre de personnes jouant en ligne pendant la période de coronavirus. 25 % de ceux qui parient généralement au moins une fois par semaine ont déclaré qu’ils le faisaient depuis toujours. 28 % ont augmenté leur activité et 11 % ont déclaré qu’ils jouaient beaucoup plus. En outre, 41 % des personnes qui parient ont ouvert un nouveau compte en ligne depuis le début de la pandémie. Malgré l’absence de sport, l’appétit est toujours bien présent.

On dénombre donc plus de 100 000 emplois générés par cette activité ; ce qui représente une participation de plus de 2,8 milliards de livres sterling aux finances publiques. Les dernières statistiques de la Commission des jeux d’argent (Gambling Commission) montrent qu’un cinquième de la population britannique a joué en ligne au cours des quatre dernières semaines. L’année dernière, le secteur des paris en ligne a réalisé 4,7 milliards de livres sterling sur un total de 13,7 milliards de livres sterling pour cette industrie.

Un sondage mené par Abacus Data, une société d’études de marché basée en Ontario, a révélé qu’un tiers des personnes interrogées estimaient qu’elles dépensaient trop d’argent pour les jeux d’argent en ligne pendant la pandémie et qu’elles développaient peut-être une dépendance. Ce sondage réalisé auprès de 1 500 Canadiens entre le 7 et le 12 mai montre que 20 % de ceux qui jouaient avant la pandémie, et qui le font actuellement, disent qu’ils jouent plus que d’habitude, tandis que 6 % déclarent qu’ils jouent « beaucoup plus que d’habitude ». 44 % s’étaient connectés et avaient parié un ou deux jours au cours du mois précédent. 35 % déclarent qu’ils dépensent trop, et un sur quatre pense qu’ils pourraient développer une dépendance.

Conclusion

En somme, le coronavirus a eu un effet ambivalent sur l’industrie des jeux d’argent. Si les casinos terrestres ont dû fermer boutique pour respecter les mesures barrières, les casinos en ligne ont connu une très forte augmentation de leurs activités. Cette situation pourrait bien bouleverser pour toujours l’industrie des jeux d’argent en donnant une place de leader aux casinos en ligne. Le plus sage serait dont de prendre le bateau maintenant.  

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneHigh TechNumériquePop & GeekTendances

Amazon lance un bracelet connecté pour traquer la graisse et les émotions

À la uneActualitéHigh TechTendances

Le youtubeur français ExperimentBoy accusé de corruption de mineurs

À la uneActualitéHigh TechInternational

La société Oracle, nouveau candidat sérieux pour le rachat de TikTok

High Tech

Comment utiliser le code bonus du casino ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux