Sport

Historique et évolution des paris sportifs

Un pari sportif est une opération qui consiste à miser de l’argent sur un potentiel vainqueur ou vaincu d’une rencontre sportive. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les paris sportifs ne datent pas d’aujourd’hui. En effet, cette activité existe depuis à peu près aussi longtemps que le sport existe. Même si aujourd’hui l’activité se fait davantage sur internet avec de nouvelles opportunités comme les casinos en ligne, il faut reconnaitre que les débuts ont été plutôt laborieux.

Les prémices des paris sportifs

Des Grecs aux Romains

Beaucoup de personnes pensent à tort que le concept de paris sportifs est moderne. En réalité, il remonte à plus de 2 000 ans. Il serait apparu en Grèce lors des légendaires Jeux olympiques. Ce concept est devenu de plus en plus populaire et s’est répandu chez les Romains, qui l’ont adopté au point de le légaliser et de l’intégrer à leur culture.

Dans la Rome antique, les jeux de gladiateurs étaient remarquablement populaires. Les paris sur l’issue des combats faisaient partie de la tradition et les Romains adoraient cela. Plus tard, les paris ont survécu aux combats de gladiateurs, car la tradition a perduré et s’est étendue en Grande-Bretagne même après que ces combats aient été interdits.

Des perturbations religieuses

Au cours du Moyen-Âge, les paris sportifs étaient considérés comme étant en conflit avec les lois religieuses. Cela a rendu les paris illégaux et a donné naissance aux paris clandestins. Toutefois, les paris sportifs ne sont pas restés cachés longtemps, car le jeu est devenu très populaire en Angleterre sous la forme de paris sur les courses de chevaux. Les Anglais ont étendu cette pratique au reste du monde, en particulier aux États-Unis, où elle est rapidement devenue un passe-temps favori pour de nombreuses personnes.

La mondialisation des paris sportifs

Dans l’ensemble, les jeux de hasard ont continué à se développer dans le monde entier et sont aujourd’hui très populaires, notamment en Europe, qui est devenue le plus grand marché des paris sportifs. L’augmentation du nombre d’événements sportifs sur lesquels les gens peuvent parier a également contribué à améliorer la popularité des paris sportifs. La plupart des sports pratiqués aujourd’hui n’existaient pas il y a quelques siècles. Aujourd’hui, on peut parier sur plusieurs événements sportifs.

En outre, le pari sportif n’est plus seulement une activité ludique. C’est désormais un commerce de plusieurs milliards de dollars qui génère d’énormes profits dans pratiquement tous les pays du monde entier.

L’histoire récente et le développement des jeux d’argent en ligne

Avant l’avènement d’internet, les paris sportifs, bien que populaires, étaient loin d’être aussi répandus qu’ils le sont aujourd’hui. Avec internet, les gens peuvent désormais parier à tout moment, de n’importe où et sur n’importe quel appareil. En conséquence, les paris sportifs ont explosé depuis et continuent de se développer année après année.

D’autres types de jeux comme les casinos en ligne ont d’ailleurs vu le jour dans les années 1994. L’évolution de ces casinos en ligne a pour le coup été tellement rapide qu’il est difficile aujourd’hui de trouver un casino fiable. Toutefois, vous pouvez trouver ici la liste des meilleurs casinos en ligne spécialement conçue pour les amoureux des jeux d’argent en ligne. Jouer en ligne présente dès lors plusieurs avantages qui méritent notre attention.

Un confort accru

Avec l’essor d’internet, plus nécessaire de se rendre chez un bookmaker ou dans un casino pour placer ses paris et encore moins assister soi-même aux événements sportifs pour profiter des paris sportifs. Depuis votre canapé, vous pouvez désormais parier tout en regardant les événements en direct sur votre télévision.

Plus de discrétion

Les paris sportifs sont généralement mal vus dans la société. Lorsqu’avant il fallait se rendre à un guichet pour faire des paris, de peur d’être critiquées, certaines personnes refusaient de se donner à cette activité qu’elles aimaient pourtant bien. Aujourd’hui, pour placer un pari, vous pouvez tout simplement, appeler ou envoyer un SMS à votre bookmaker local, ou tout simplement vous connecter à une plateforme en ligne.

Un plus large choix de paris

Avec internet, il est désormais possible de parier sur pratiquement n’importe quel événement sportif dans le monde. Parmi les sports populaires sur lesquels il est possible de parier, on peut citer le football, le tennis, le basketball, le baseball et le hockey. Cependant, vous pouvez parier sur presque tous les sports auxquels vous pensez : badminton, courses de chevaux, courses de voitures, sports olympiques, billard, fléchettes, golf, natation, courses d’autruches.

Votre seule limite c’est votre imagination ! Les sites de paris sportifs en ligne proposent même désormais des paris en direct qui permettent aux abonnés de parier en temps réel, du début d’un match jusqu’au coup de sifflet final.

Quelques chiffres

Aujourd’hui, les chiffres qui ont cours dans l’univers des paris sportifs sont bluffants. Lors de la finale de la Coupe du monde de football du 15 juillet 2018 par exemple, le montant des mises s’élevait à 38,5 millions d’euros. Aussi, la somme moyenne dépensée par un parieur sur l’année 2018 est d’environ 452 euros.

Perspectives sur les paris sportifs

Quad on parle de l’avenir des paris sportifs, la problématique qui revient généralement est celle de la légalisation de cette activité dans tous les pays du monde. De l’avis des spécialistes, les paris sportifs en Europe représentent un marché d’environ dix milliards d’euros. La majorité des pays ayant toujours le monopole des jeux de hasard, la Commission européenne a dû frapper un grand coup pour imposer la libéralisation progressive de ce secteur.

En France, par exemple, le chiffre d’affaires annuel de la Française des jeux n’est que d’environ 630 millions d’euros, alors qu’une seule semaine de tournois à Roland Garros rapporte 1 milliard d’euros aux sites de paris sportifs en ligne.

En Angleterre, où le rugby, le cricket, le football et la boxe sont les sports phares, on compte aujourd’hui près de 800 000 parieurs pour un chiffre d’affaires annuel de 3,5 milliards d’euros.

Au-delà de l’Europe, les États-Unis constituent le plus gros marché mondial pour les paris sportifs. Paradoxalement, les jeux d’argent en ligne y sont toujours interdits, alors qu’ils pourraient rapporter près de 5 milliards de dollars par an au pays. De nombreux États tentent quand même d’adopter des lois pour rendre le pari sportif légal et percevoir des recettes fiscales.

La Chine non plus n’a pas encore légalisé les paris sportifs. Macao, un territoire chinois spécial, est considéré comme le Las Vegas de l’Asie et de nombreux casinos, tant terrestres que virtuels, y sont installés. La Chine devrait bientôt corriger cet état de fait, car les paris sportifs pourraient leur rapporter jusqu’à 30 milliards de dollars par an, une manne financière qu’ils n’ont pas le droit de refuser. En plus, c’est opportunité de création de milliers d’emplois dont ils ont certainement besoin.

Conclusion

En résumé, le concept de pari sportif a évolué progressivement depuis plus de 2 000 ans pour atteindre le niveau de popularité qu’on connait aujourd’hui. Datant des premiers Jeux olympiques, les paris sportifs se sont transmis d’une génération à l’autre jusqu’à leur essor à l’ère moderne. Internet a joué un rôle majeur dans la vulgarisation et l’essor de cette activité dont l’avenir s’annonce plutôt radieux. Tout compte fait, les dix prochaines années seront décisives et marqueront certainement l’apogée des paris sportifs dans le monde.

About author

Informer, décrypter, divertir
    Related posts
    À la uneActualitéSport

    « Super League » : football et féodalité au temps des rois capétiens

    À la uneInternationalSport

    Projet de Super Ligue : 12 grands clubs européens veulent concurrencer la Ligue des Champions

    Formule 1Sport

    Formule 1 : Les 100 Grands Prix les plus marquants du XXIème Siècle – De 40 à 31

    Sport

    Qu’en est-il du MMA français aujourd’hui ?

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux