À la uneActualitéInternational

L’indépendantiste Quim Torra est élu président de la Catalogne

Quim Torra, choisi par Carles Puigdemont, a été élu ce lundi, président de la Catalogne avec une très courte majorité (66 voix contre 65). Cette annonce marque la fin de plusieurs semaines d’incertitudes.

Proche de Carles Puigdemont

Quim Torra est le nouveau président de la Catalogne. Il a été élu au Parlement avec seulement une voix d’avance (66 voix contre 65 et 4 députés d’un parti séparatiste d’extrême gauche se sont abstenus). Avocat de formation, âgé de 55 ans, né à Blanes, dans la province ultra-indépendantiste de Gérone, il est considéré comme un homme de l’aile dure des indépendantistes.

« Nous ferons la République catalane », a-t-il déclaré, tout juste élu. « Nous serons fidèles au mandat du referendum d’autodétermination du 1er octobre: construire un Etat indépendant, une République », promettait-il avant le vote.

Il assure vouloir faciliter au plus tôt le retour de Carles Puigdemont, qu’il considère comme le “président légitime”. L’opposition l’accuse d’ailleurs d’être la “marionnette” de l’ancien président catalan. La dirigeante de l’opposition aux séparatistes Inés Arrimadas a durement attaqué les « discours xénophobes et identitaires » de Quim Torra.

Face GIF - Find & Share on GIPHY

A LIRE AUSSI : Carles Puigdemont refuse la présidence de la Catalogne mais choisit son successeur

De nombreux projets sous la manche

Le nouveau président a de nombreux projets. Il s’est engagé à rétablir certaines lois catalanes suspendues ou annulées par la justice, de rouvrir les ambassades de Catalogne fermées par l’Etat et veut commencer à écrire la Constitution de la future république catalane.

Il a également parlé de la création de structures de gouvernement parallèles à l’étranger : un conseil de la République présidé par Carles Puigdemont, et une assemblée composée d’élus locaux.

« Sectaire »« radical »« antiespagnol »« xénophobe » … les mots désignés par l’opposition de droite et de gauche pour définir Quim Torra sont nombreux, et ne tendent clairement pas à l’apaisement des tensions entre les indépendantistes et les opposants à l’indépendance.

Related posts
À la uneActualitéInternationalPolitiqueSport

Le Royaume du Bahreïn à l'attaque du sport

À la uneCultureMusique

Wejdene, présidente de la France dans son premier album "16"

À la uneActualitéMode-femmeRégions

Jessica La Corte en lice pour Miss Bretagne 2020

ActualitéMode-hommeRégions

10 prétendants au titre de Mister Bretagne se sont retrouvés à Perros-Guirec

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux