Bien mal embarqué en ligue des champions après les deux buts d’avance du Shaktar Donesk, l’Olympique Lyonnais a réussi à sauver le point du match nul dans un Groupama Stadium au calme plat. L’OL s’est contenté du nul, le deuxième en trois jours à domicile après celui de Nantes.

Les matchs à huis clos sont souvent particuliers, allez donc le demander à Lucas Tousart qui en conférence d’après-match n’avait pas totalement apprécié, jouer dans un stade vide. L’olympien comme tous ses coéquipiers ont savouré, entendre leur entraîneur Bruno Genesio hausser la voix.

Pourtant l’Olympique Lyonnais s’en sort plutôt bien avec l’aide de ses recrues estivales, Dembélé et Dubois ont rassuré les gones alors qu’ils auraient pu faire le break au soir de cette deuxième journée. Les joueurs de Bruno Genesio ont eu le mérite de revenir à la bonne hauteur malgré une dernière occasion de chaque côté en fin de match dont la barre transversale trouvée par le Shaktar. L’Olympique Lyonnais reste leader de sa poule avec un seul point d’avance sur City.

L’Olympique Lyonnais au parc dimanche

Lyon sera dans la capitale pour y défier le rouleau compresseur parisien qui atomise tous ses adversaires. L’OL espère faire une bonne opération pour ne pas prendre de retard sur les poursuivants à la deuxième place, les gones de JMA ont tout intérêt à faire un résultat d’autant plus qu’ils connaîtront à l’avance les résultats de leurs concurrents directs.

Pour L’Olympique Lyonnais il n’y a pas dix mille solutions, seulement deux, ou le nul ou la victoire pour repartir de Paris avec les bonnes lumières lyonnaises. Bruno Genesio sait que la tâche sera difficile voir très compliqué. Pour L’Olympique Lyonnais il s’agit de remettre la victoire au goût du jour pour éviter le retard du train seconde place pour l’OL.