Dimanche 11 février, une bombe datant de la Deuxième Guerre Mondiale a été retrouvée à Londres à proximité de la piste d’atterrissage de l’aéroport de London-City. Après cette découverte, l’aéroport a été fermé « temporairement ».

L’aéroport de Londres-City, proche du quartier d’affaires Canary Wharf de la capitale britannique, a été fermé dimanche 11 février. La cause : une bombe datant de la Seconde Guerre Mondiale a été retrouvée non loin de la seule piste d’atterrissage, lors de travaux sur un dock.

Retrouvée à 5h du matin (heure locale), une « zone d’exclusion de 214 mètres a été instaurée par précaution » par la police à 22h, afin de pouvoir manier l’objet.  Les voyageurs ayant des vols au départ de l’aéroport de Londres-City furent priés de ne pas s’y rendre. Pour le moment, aucune date de réouverture n’a été programmée.  

À lire aussi : Londres: La fille au pair a formellement été identifiée

Cette bombe est vraisemblablement un vestige des nombreuses bombes qui se sont abattues sur la ville durant le « Blitz » conduit par l’armée de l’air allemande, entre septembre 1940 et mai 1941.