À la uneActualitéFrancePolitique

Présidentielle : Certains cadres Les Républicains demandent l’exclusion de Christine Boutin pour avoir appelé à voter Front National

Présidentielle : Certains cadres Les Républicains demandent l'exclusion de Christine Boutin pour avoir appeler à voter Front National

Plusieurs cadres du parti Les Républicains, dont Christian Estrosi, Valérie Pécresse et Jean-Christophe Lagarde, ont demandé au parti d’exclure la présidente d’honneur du Parti Chrétien Démocrate (PCD), Christine Boutine, après qu’elle ait appelé à voter pour Marine Le Pen au second tour des élections présidentielles.

Le 24 avril dernier, Christine Boutin exprimait sur Twitter sa volonté de voter pour Marine Le Pen afin de contrer Emmanuel Macron. Elle a expliqué au Figaro qu’il représente selon elle « tout ce [qu’elle] n’aime pas » et le considère comme un véritable danger pour la France en expliquant que pour elle, le candidat d’En Marche était un « vrai danger », allant même jusqu’à le comparer à « la peste et le choléra ».

Une réaction rapide

Mardi 25 avril, Christian Estrosi publiait sur Twitter une lettre ouverte destinée à Laurent Wauquiez, François Baroin et Christian Jacob, leur demandant une exclusion immédiate et définitive Christine Boutin pour son appel à voter Front National.

En plus de l’exclusion de Christine Boutin, le président LR de la région PACA demande l’évincement de Françoise Hostalier, ancienne secrétaire d’Etat qui a déclaré à La Voix du Nord, qu’elle voterait Front National afin de permettre une « majorité LR » aux prochaines législatives.

Suite à cela, jeudi 27 avril, le président de l’UDI (Union des Démocrates Indépendants), Jean-Christophe Lagarde a appelé à l’exclusion de la présidente d’honneur du PCD et a également demandé au président de ce parti de clarifier sa position quant à ses consignes de vote.

Enfin, ce vendredi matin, c’est Valérie Pécresse, président LR du Conseil Régional d’Île-de-France, qui dans une interview au Figaro a expliqué que son parti « devait exclure tous ceux qui comme Christine Boutin ont appelé à voter pour le FN. »

Elle explique également que :

« C’est une ligne rouge que l’on ne peut pas franchir. Sens commun a eu le courage de ne pas suivre Christine Boutin dans cette voie. Je leur demande d’aller plus loin et de voter contre Marine Le Pen. Rien ne serait pire que de la faire élire ».

 

Réaction de l’intéressée

Toujours sur son compte Twitter, Christine Boutin explique qu’elle trouvait la réaction des membres de LR concernés, « grotesque » allant jusqu’à affirmer qu’elle ne fait « plus partie de LR depuis des années », alors que cette dernière est présidente d’honneur du PCD, un parti justement affilié Les Républicains.

Dans l’objectif d’envoyer une pique à ses détracteurs, Christine Boutin a ajouté dans un tweet que son exclusion reflétait l’échec du parti aux présidentielles.

A lire aussi : « Je ne veux pas consacrer ma vie à des connards », un maire prêt à démissionner après le score du FN dans sa commune

Related posts
À la uneMédiasMusique

The Voice - Alphonse : "J'aime les artistes libres"

ActualitéVoyages

City Break : que faire à Milan pour le week-end ?

ActualitéFootSport

"Giroud" : 4 anecdotes que vous allez découvrir sur Olivier Giroud dans le documentaire de Canal +

À la uneCinémaCulture

Festival de Cannes : suivez la cérémonie de clôture en direct

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux