À la uneFranceMédias

L’humoriste Pierre-Emmanuel Barré quitte France Inter après sa vidéo pro-abstention “censurée”

Pierre-Emmanuel Barré

Pierre-Emmanuel Barré, chroniqueur de l’émission La Bande originale animée par Nagui sur France Inter, a annoncé au Parisien mercredi sa démission. L’humoriste estime avoir été “censuré” pour un sketch pro-abstention qui a été refusé par le producteur.

Vers 18 heures, mercredi 26 avril, le comique Pierre-Emmanuel Barré a partagé sur Facebook une vidéo en faveur de l’abstention lors du second tour de la présidentielle qui aura lieu le 7 mai. Dans cette chronique, déjà vue plus de 6 millions de fois sur le réseau social, il dénonce une “chasse aux sorcières contre les abstentionnistes.” Connu pour son franc parler et sa grossièreté, l’humoriste partage dans sa vidéo un message politique très clair : ne pas voter n’est pas un acte anti-démocratique. Il annonce ainsi qu’il ne votera pas Marine Le Pen, mais qu’il ne votera pas non plus Emmanuel Macron au second tour. « Je n’aime pas son programme. Je ne vote pas pour lui. C’est la démocratie. Et non, ce n’est pas parce que je ne vote pas Macron que je soutiens le Front national. »

"Je sais pas qui va gagner le 7 mai, mais je peux déjà vous dire qu'il y aura 65 millions de perdants."

Publié par Pierre-Emmanuel Barré sur mercredi 26 avril 2017

Une chronique “censurée” par Nagui

Ce sketch de Pierre-Emmanuel Barré avait été écrit pour La Bande originale, où l’humoriste intervient tous les mercredis. Selon lui, on l’aurait empêché de faire sa chronique à l’antenne. Nagui, l’animateur et producteur de l’émission, serait à l’origine de cette décision, a laissé entendre Laurence Bloch, la directrice de France Inter, dans Le Parisien. Après avoir filmé et partagé son sketch sur sa page Facebook, l’humoriste a annoncé sa démission au Parisien.

Nagui a commenté la démission de son chroniqueur auprès du quotidien français. “Sur le coup, je lui ai simplement dit qu’il n’était pas clair sur l’abstention. Qu’il casse Macron ou Le Pen, ok. Mais qu’il encourage l’abstention, c’est faire le jeu du FN. C’est ma responsabilité de producteur. Mais il a préféré ne pas venir à l’antenne. Après l’émission, je lui ai finalement proposé de faire sa chronique demain (jeudi) sans changer une ligne. Et moi, j’aurais ajouté un mot pour dire d’aller voter. Au lieu de ça, il a préféré le faire sur Internet. Libre à lui.

A lire aussi >> CNews : Audrey Pulvar suspendue d’antenne pour avoir signé une pétition anti Le Pen

Il a également ajouté qu’il ne s’agissait pas selon lui de censure. “Mais non, ce n’est pas de la censure, surtout par rapport à la vraie censure qui risque d’arriver si Le Pen passe. (…) L’avenir de nos enfants se joue à très peu de choses. Alors, vraiment, encourager l’abstention, ça me parait irresponsable.

Trois humoristes de France Inter, Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek et Guillaume Meurice, ont quant à eux estimé que Pierre-Emmanuel Barré n’a pas été censuré pour son sketch. Dans un message partagé sur la page Facebook de l’émission Si tu écoutes, j’annule tout, ils ont notamment expliqué que  “la censure est un mot qui ne devrait pas être manié avec autant de légèreté” selon eux. “Si nous nous exprimons sur France Inter, c’est parce que nous y sommes libres.

Pierre-Emmanuel Barré semble sûr de sa décision. «J’ai démissionné, ça ne risque pas de changer,» assurait-il ce mercredi soir au Parisien.

A lire aussi >> Russie : Poutine interdit une photo retouchée de lui devant un drapeau multicolore

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Caïn saison 8 : 6 nouveaux épisodes marqués par le départ de Julie Delarme

À la uneTurf

Bon plan du W-E: Les Noc'turnes by VL à l'Hippodrome de Vincennes

À la uneActualitéPolitique

Greta Thunberg a rencontré Barack Obama

À la uneBrèvesSéries Tv

Une suite à Papa Schultz en développement

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux