Nelson Monfort anime ce samedi soir à Lyon une « causerie musicale » en hommage au chanteur Jean Ferrat. L’ex-député RPR de Villeurbanne Marc Fraysse sera également de la partie.

« C’est un hommage d’amour à un immense artiste » résume Nelson Monfort. Ce samedi soir à Lyon, le journaliste de France Télévisions troque son micro d’interview pour un micro de concert. Après la publication en 2011 d’un livre hommage « Jean Ferrat, aimer à perdre la raison » (co-écrit avec Philippe Lorin), Nelson Monfort monte sur scène pour parler de la vie de « l’Ardéchois » le plus célèbre de France.

Durant 1h30 et devant 250 personnes environ, Nelson Monfort « raconte en chanson » la vie de l’artiste disparu en 2010. Le journaliste n’hésite pas à interpréter lui-même 8 à 10 chansons emblématiques de Jean Ferrat, dont « Aimer à perdre la raison », « C’est beau la vie », ou encore « Ma France ». En réalité, en plus de (re)-découvrir Jean Ferrat, ce spectacle regorge d’anecdotes personnelles, permettant de découvrir un autre visage de Nelson Monfort.

« Un homme à la hauteur de son talent »

« C’est un artiste que j’ai découvert avec mes parents. Il a accompagné ma vie » explique Nelson Monfort au JSL. Sa première rencontre avec Jean Ferrat intervient en 2004 : « Je voulais lui parler chanson mais lui voulait me parler tennis » sourit le journaliste, qui dit regretter « la disparition des chanteurs à textes » et « assume » sa « nostalgie » en matière musicale. « Artiste majeur », Nelson Monfort veut aussi mettre en avant l’homme et sa simplicité.

« Les rapports étaient basés sur l’écoute » témoigne M. Monfort. « Il adorait jouer à la pétanque et refaire le monde », faisant référence aux nombreux engagements, parfois politiques, de l’artiste. Pour lui, la chanson « Ma Môme »résume parfaitement Jean Ferrat : « une chanson très simple, une romance ouvrière qui raconte très bien sa vie ». Ce samedi, Nelson Monfort va rendre hommage à Jean Ferrat, « un homme majuscule, un bloc de générosité ».

Sur scène avec l’ex-député RPR de Villeurbanne

Mais Nelson Monfort ne sera pas seul en scène. En effet, la première partie de cette « causerie musicale » sera assurée par Marc Fraysse. L’ancien député de Villeurbanne, « passionné par la musique », va chanter son amour pour la France avec un orchestre. « J’avais remporté un grand concours de musique en battant Bernard Lavilliers » raconte l’homme politique de droite. Et d’ajouter « mes parents n’ont pas voulu que je fasse de la musique ».

Après une carrière bien remplie, aussi bien politique que dans le privé, Marc Fraysse semble vouloir revenir à ses premières amours. « Je veux monter un club de musique à Lyon et faire venir mes amis Eddy Mitchell et Hugues Auffray » révèle-t-il. Pour le moment, c’est avec Nelson Monfort, son « ami de 40 ans », que Marc Fraysse va partager la scène samedi soir. « Ce sera un super spectacle » annonce, très heureux, l’ex-député.

 

Causerie musicale de Nelson Monfort

Espace Elsa Triolet – 53, rue Charles Richard – 69003 Lyon

Spectacle à 20h. Ouverture des portes à 19h30 | Tarif : 35 €

 

 

A LIRE AUSSI

« J’accuse » : Jean Dujardin dévoile une première photo de son nouveau personnage