À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Lyon : Stéphane Bern et Bernard Pivot font “renaître” le Musée des Tissus

Ce vendredi, Stéphane Bern et Bernard Pivot étaient invités par Laurent Wauquiez à visiter le Musée des Tissus de Lyon. Les deux “parrains” très impliqués dans la survie du site ont aussi rencontrés des futurs mécènes.

“Renier son histoire, elle nous rattrape toujours de façon terrible”. C’est par cette phrase que l’animateur Stéphane Bern justifie son engagement dans la sauvegarde et la renaissance du Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon, propriété de la région depuis octobre 2017. Aux côtés de Bernard Pivot, il était ce vendredi l’invité de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour un déjeuner avec des futurs mécènes.

Alerté par la CCI Lyon-Métropole sur le sort du musée lyonnais, Stéphane Bern dit avoir “poussé un cri du cœur” car il ne pouvait “pas laisser fermer le musée des tissus”. Pour preuve,“la première chose que demande à faire en France le futur Empereur du Japon, c’est de s’arrêter à Lyon, pour visiter le musée des Tissus” détaille le spécialiste des têtes couronnées. “J’ai dansé sur la table à ce moment là” avoue, sourire aux lèvres, l’animateur de France 2.

“J’ai subi des pressions”… de Gérard Collomb

Un soutien inconditionnel à la sauvegarde du musée lyonnais mais qui n’a pas été simple.“J’ai subi des pressions” affirme Stéphane Bern qui cible “son ami” le maire de Lyon Gérard Collomb. “Un jour il [Gérard Collomb] m’a demandé d’arrêter de soutenir le musée des tissus” révèle l’animateur au cours d’une conférence. “Il m’a dit que ce n’était pas convenable car celui qui payait était Laurent Wauquiez, le président de la région” poursuit M. Bern.

 

“Gérard Collomb m’a demandé d’arrêter de soutenir le Musée des Tissus. Je ne trouve pas normal que la ville de Lyon ne mette pas la main à la poche.”

 

Malgré les pressions politiques locales, Stéphane Bern – dont le “seul parti est celui du patrimoine” – décide “d’aller jusqu’au bout” pour “pérenniser le musée”, encouragé par le président de l’académie Goncourt Bernard Pivot ! Alors qu’il multiplie les projets, Stéphane Bern n’oublie pas sa ville natale et estudiantine. Par cet engagement, “je veux dire aux lyonnais “je vous aime, je suis à vos côtés” parce que lyonnais un jour, lyonnais toujours” conclut-il.

50 millions d’euros et une exposition sur Yves Saint-Laurent

Au total, une vingtaine de mécènes potentiels devraient s’engager dans le projet de restauration du musée des Tissus. Laurent Wauquiez annonce un budget de “50 millions d’euros” pour engager “les meilleurs architectes du monde”. Les travaux devraient débuter “au premier trimestre 2020” et la réouverture intervenir “en 2022-2023”.

En attendant, une exposition exceptionnelle “de soutien à la restauration du musée” sera consacrée à Yves Saint-Laurent et ses fournisseurs lyonnais “fin 2019”. Une exposition à laquelle devrait s’associer “Inès de la Fressange et les grands noms de la mode française” d’après Laurent Wauquiez. Et pendant la fermeture, “des instants de création contemporaine” devraient être organisés dans la cour du Musée des Tissus.

 

A LIRE AUSSI

A Lyon, c’est vous qui choisissez le tracé et les arrêts du futur métro E !

Laurent Wauquiez va offrir les livres scolaires aux lycéens d’Auvergne-Rhône-Alpes

 

About author

Journaliste VL. Directeur du bureau de Lyon.
Related posts
À la uneActualitéFaits DiversSociété

L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

À la uneBrèvesSéries Tv

High School Musical: The Musical: The Series : lancement en grandes pompes pour la série

À la uneSéries Tv

Dupont de Ligonnès arrêté : la réalité a dépassé les fictions

ActualitéSociété

🚨 Alerte : Xavier Dupont de Ligonnès retrouvé en Écosse 🚨

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux