À la uneActualitéInternational

MALAWI : Brûlés vifs pour “sorcellerie”

Dans le district de Nsanje, au Malawi, des villageois ont brûlé vives sept personnes qu’ils soupçonnaient de trafic d’os humains, a déclaré mercredi la police.

Selon un chef local, des villageois ont commencé à avoir des soupçons en observant les faits et gestes d’une personne qui portait un sac contenant des os. “L’homme a été poursuivi et arrêté“, a expliqué le chef local. La personne ayant confirmé que son sac contenait des os humains, la foule aurait alors commencé à se rassembler et à brûler un par un avec de l’essence les sept individus soupçonnés.

Les corps des sept victimes ont été remis à une morgue locale afin que les familles puissent les identifier. Une identification qui risque d’être longue, certaines personnes ayant été «complètement défigurées». La police n’a procédé à aucune arrestation pour le moment. «Nous devons savoir qui a brûlé ces gens et pourquoi ils se sont fait justice eux-mêmes», a cependant déclaré le porte-parole de la police de la région James Kadazera.

Afficher l'image d'origine

Trafic d’os d’albinos ?

La police doit également déterminer si les os contenus dans le sac sont ceux d’albinos. Les membres et les os d’albinos sont en effet très recherchés pour des rituels de sorcellerie censés apporter richesse et pouvoir. Un corps entier peut ainsi valoir jusqu’à 75.000 dollars (65.000 euros).

Dans ce petit pays pauvre d’Afrique australe, les autorités se battent activement contre les violences faites aux albinos et le trafic de leurs membres. En avril 2015, le chef de la police Lexen Kachama aurait par exemple dit aux policiers de tirer “sur tout criminel pris en flagrant délit d’enlèvement de personnes atteintes d’albinisme“.

Afficher l'image d'origine

Le mannequin albinos Shaun Ross

L’albinisme est particulièrement présent au Malawi : cette maladie génétique héréditaire qui se traduit par une absence de pigmentation de la peau, des poils, des cheveux et de l’iris des yeux, y touche en effet une personne sur 1200, alors que seule une personne sur 20.000 en est atteinte dans les pays occidentaux.

>A lire aussi :Décapitées pour sorcellerie par Daech

Crédits photo : Keystone

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux