À la uneActualitéInternational

Matteo Salvini donne le ton face aux migrants

Matteo Salvini, le nouveau ministre de l’intérieur issu de la coalition entre le Mouvement 5 étoiles et la Ligue, a annoncé dans un discours son intention de durcir les sanctions à l’égard des ONG soutenant le passage des migrants en Italie. Il en a profité pour menacer directement les migrants clandestins d’expulsion systématique.

En charge de la politique migratoire depuis sa nomination au ministère de l’intérieur, Matteo Salvini compte durcir l’action de l’Italie vis-à-vis des migrants clandestins. Au cours d’un déplacement en Sicile pour soutenir des candidats d’extrême droite aux élections municipales, ce dernier a attaqué les ONG de secours en mer. Il les accuse de complicité avec les réseaux de passeurs, et les qualifie de “taxis de la mer”. Ce tacle était prémédité. En effet, Matteo Salvini prononçait dimanche dernier son discours dans une région caractérisée par l’influence de ses ports. C’est notamment à l’Est de la Sicile que les navires viennent débarquer les migrants clandestins.

Pour couronner le tout, Matteo Salvini a menacé directement les clandestins d’expulsion. Selon lui : “le bon temps pour les clandestins est fini: préparez-vous à faire les valises“.

700 000 migrants en Italie depuis 2013

Si on se penche sur les chiffres, on constate que depuis l’été 2017, 13 500 migrants sont arrivés en Italie. Sur cette même période, 6500 expulsions ont été réalisées par le pays. Les arrangements controversés exercés par l’ex-gouvernement italien de centre-gauche avec les autorités libyennes auront permis de faire chuter les arrivées de migrants de plus de 75% sur le territoire depuis l’été 2017.

Mais la mesure la plus importante de l’ex-gouvernement concernait les quelques 4,2 Milliards d’euros annoncés pour soutenir les migrants. Parmi ces fonds, 65% étaient à l’origine dédiés aux centres d’accueils pour les demandeurs d’asiles. Une mesure fortement critiquée par Matteo Salvini, qui permet à près de 170 000 migrants de bénéficier de l’aide de l’État italien.

Pour rappel, depuis 2013, environ 700 000 migrants sont arrivés sur le territoire italien.

About author

Journaliste VL.
Related posts
ActualitéCultureSéries Tv

Demain nous appartient : La petite-fille d'une icône française rejoint le casting.

À la uneCinémaLa Loi des Séries

La tête dans le culte : Les Bronzés / Les dents de la mer (LLDS #297)

ActualitéMédias

Coup de gueule de Thierry Ardisson sur France Inter.

À la uneActualité

LREM : Agnès Thill exclue pour ses propos sur la PMA

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux