À la uneActualitéMédias

Pourquoi les médias en ligne connaissent-ils un tel succès ?

médias en ligne

D’après un rapport annuel du Reuters Institute Britannique, près d’une personne sur deux s’informe au moins une fois par semaine via les réseaux sociaux. Mais aujourd’hui, ces réseaux sont submergés de fausses informations. Pour démêler le vrai du faux, de nouveaux médias disponibles uniquement sur internet voient le jour, proposant des formats simples, à la fois innovants et professionnels.

Brut, Speech, ou encore 2K17 ; vous les avez forcément déjà croisé sur votre fil d’actualité Facebook ces derniers mois. Ces nouveaux médias en ligne proposent un “Fact-checking” et un décryptage de l’actualité dans un nouveau format simple et accessible. Le but étant attirer l’attention des internautes, particulièrement les plus jeunes, qui s’informent majoritairement sur les réseaux sociaux. D’après une étude du Reuters Institute britannique, réalisée dans 26 pays, une personne sur deux les utilise au moins une fois par semaine pour s’informer. Une tendance qui s’accentue chez les 18-24 ans, qui font des réseaux sociaux leur première source d’information.

À lire aussi: Les médias et les géants du web s’attaquent aux fausses informations

Des décryptages de l’information simples

Ces nouveaux formats ont donc émergés sur les réseaux sociaux et connaissent un vrai succès. Brut, un média en ligne français fondé en novembre 2016 et suivi par des milliers d’internautes, avait marqué le coup en janvier 2016 avec une vidéo intitulée “L’équipe Trump passe un sale quart d’heure face à Bernie Sanders”. Visionnée 13 millions de fois sur Facebook, on y voit Bernie Sanders tacler l’administration Trump avec des questions les mettant face à leurs propres incohérences.

Une nouvelle façon d’informer, visant à séduire les jeunes qui s’éloignent des médias traditionnels au profit d’internet. “Nous voulions créer un média qui soit un point d’entrée sur l’actualité pour toute une génération qui s’éloigne des [médias] traditionnels” expliquait au Monde Guillaume Lacroix, à l’origine du projet. Brut est d’ailleurs depuis le 20 février dernier en partenariat avec FranceTV publicité, devenu leur régie exclusive, et collaborent de plus en plus de France info. Konbini, site français de divertissement, propose aussi depuis quelques temps  Speech, un média proposant des contenus simples d’actualité, sur un ton plus décalé et humoristique.

Dans le même esprit, on trouve aussi la page 2k17. Plus ciblée sur les élections présidentielles, elle explique leur fonctionnement, leurs enjeux et les programmes des candidats à travers des petites vidéos, qui là encore adopte un ton simple et décalé.

La police de proximité, une idée séduisante mais pas facile à …

En matière de sécurité, l'idée à la mode c'est la police de proximité. C'est séduisant, mais pas si facile à mettre en place 😏Explications ⬇️⬇️⬇️

Publié par 2K17 sur jeudi 9 mars 2017

Des anciens journalistes de la chaîne d’information iTELE se sont également lancés dans un projet similaire avec « Explicite », un média disponible uniquement sur Facebook, ayant pour vocation de proposer un décryptage de l’actualité. “Le but est de proposer des contenus sans contrainte de flux, de temps ou de formats” explique Olivier Ravanello, président de l’association Journalistes Associés et éditeur du projet Explicite.

L’élection américaine a révélé l’influence des réseaux sociaux

Les élections présidentielles américaines ont permis de se rendre compte que Facebook jouait un rôle  important dans la diffusion de l’information, qu’elle soit vraie ou fausse. « Nous n’écrivons pas les informations que les gens lisent sur notre plateforme, mais nous savons que nous faisons beaucoup plus que seulement distribuer ces informations, nous jouons un rôle important dans le discours public » s’était d’ailleurs avoué Mark Zuckerberg après les élections américaines. Mais ce n’est pas le seul à s’être rendu compte de l’influence de sa plateforme sur l’opinion publique. De nombreux sites s’en sont servis pour relayer de fausses informations, visionnées par des milliers de personnes. Parmi les plus consultés lors de la campagne électorale américaine, on retrouve un article affirmant que le Pape François avait annoncé soutenir la candidature de Donald Trump, ou encore qu’Hillary Clinton vendait des armes à l’Etat Islamique.

© Capture Facebook

Un site de fake news annonçait la soutien du Pape François à la candidature de Donald Trump aux élections présidentielles.

Related posts
À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

She-Hulk, Ms.Marvel et Moon Knight : 3 nouvelles séries Marvel annoncées

À la uneCinémaCulture

Disney dévoile la bande annonce de La belle et le clochard version live

À la uneBrèvesSéries Tv

Hilary Duff va reprendre son rôle de Lizzie McGuire

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Euphoria saison 1, trip halluciné dans le mal-être adolescent

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux