À la uneBrèvesInternational

Meghan et Harry: ils doivent 2,4 millions de livres à la Reine

Le couple, installé à Los Angeles depuis peu vont devoir remboursé les travaux de rénovation de Frogmore Cottage. La maison dans laquelle ils ont habités, un mois après leur mariage. Un montant des travaux qui revient à 2,6 millions d’euros. 

Émancipés de la famille royale depuis le 31 mars 2020, les parents du petit Archie ne reçoivent plus aucune aide financière de la Couronne Britannique. Ils doivent même payer leur dettes, dernière en date, celle de la rénovation du Frogmore Cottage. Meghan Markle avait entreprit de grandes rénovations dans la maison Windsor. Presque 3 millions de livres sterling à rembourser pour seulement un mois d’habitation. Un loyer exorbitant qu’ils prévoient de rembourser par un plan de financement étalé sur 11 ans. En effet, Meghan et Harry ont prévu de donner 18 000 livres par mois.

Les sacrifices d’une vie normale

Harry a dû faire de nombreux sacrifices pour sa nouvelle vie. Le fils du prince Charles a ainsi dû abandonner bon nombres de ses titres. Par exemple, il n’est plus capitaine général de la Marine Royale, un poste qu’il exerçait depuis 2 ans, maintenant reprit par sa tante, la princesse Anne. Le couple a aussi dû dire adieux à leur statut royal. Eux qui souhaitaient tout de même continuer à servir la reine, le Commonwealth et mes associations militaires, mais sans financement public. Malheureusement, cela n’a pas été possible, a expliqué Harry à la presse britannique.

Pourtant, l’ancien comte de Dumbarton ne semble pas regretter ses choix. Meghan et lui semblent très heureux, et n’hésitent pas à partager des clichés très privés pour le premier anniversaire de leur fils, Archie.

À LIRE AUSSI:

Related posts
À la uneSéries Tv

On vous attend (1) : Ils étaient 10 - mini série (M6)

À la uneE-SportSport

La nouvelle passion de Gael Monfils

À la uneInsoliteWorld

La question du jour : pourquoi et comment la Lune tourne autour la Terre ?

À la uneBeautéInsolite

Les corps des célébrités les plus chers

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux