À la uneActualitéBeautéBeauté-femmeBeauté-hommeInternationalModeMode-femmeMode-hommeSociété

« Mémoire d’une Odeur » : première fragrance no gender de la maison Gucci

Pour sa dernière création olfactive, Gucci a joué la carte de l’universalité. L’entreprise italienne a dévoilé « Mémoire d’une Odeur » son nouveau parfum pour homme et femme. Signé Alberto Morillas, il sera disponible le 19 août

Il dépasse les frontières du sexe et du temps. « Mémoire d’une Odeur » est le premier parfum universel de Gucci. Cette nouvelle fragrance au nom évocateur provient tout droit de l’esprit inventif du maître-parfumeur Alberto Morillas et d’Alessandro Michele, directeur de la création de la maison florentine : « Lorsque nous avons commencé à travailler sur Mémoire d’une Odeur, j’ai essayé d’imaginer le souvenir d’un parfum difficile à identifier, un parfum hybride qui fait écho à la mémoire », explique t’il. 

Une composition insaisissable 

Mêlant camomille romaine et jasmin nocturne, cette odeur mémorielle brise les codes de la parfumerie en ouvrant la voie à une nouvelle catégorie olfactive, qualifiée de « minérale aromatique ». Quand au packaging, il reste fidèle à l’esprit vintage de la collection avec un flacon vert inspiré d’un modèle des 90’s. Un nouveau parfum intemporel au prix de 66 euros.

Déjà ambassadeur de plusieurs campagnes de la marque, Harry Styles impose son statut d’icône mode en incarnant « Mémoire d’une Odeur » (qu’il prononce d’ailleurs très bien en français dans la vidéo).

A lire aussi : Les célébrités et leur parfum signature

About author

Journaliste culture, mode et lifestyle... Bref, elle est amoureuse de Paris et écrit sur ce qui enjolive la vie !
Related posts
À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... 9-1-1 Lone Star (Fox), le spin off texan de 9-1-1

À la uneTurf

Grand Prix d’Amérique 2020 : Un événement 100sationnel !

À la uneActualitéFootSport

Girondins de Bordeaux, l'impossible réconciliation avec son public

À la uneCultureSport

[INTERVIEW] Entretien avec Simon Capelli-Welter, journaliste chez So Press

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux