À la uneActualitéSport

Messi, ce quadruplé est historique.

Sur fond de vœux de bonne année et au sortir d’un ‘’Christmas Break’’ bénéfique pour tous, c’est par vous souhaiter le meilleur pour 2013 que le Petit Journaliste souhaite démarrer cette nouvelle année, une de plus dans l’aventure qui maintenant nous lie depuis deux ans. Et s’il y en a bien un pour qui Noël n’est pas totalement terminé, c’est bien Lionel Messi. A Zurich, le prodige argentin s’est vu remettre son dernier cadeau des mains du Président de la FIFA, Mr Zepp Blater. A 25 ans seulement, Messi établit un nouveau record, devenu coutumier avec lui, en remportant un quatrième Ballon d’Or consécutif.

http://www.lexpress.fr/actualites/1/sport/ballon-d-or-et-de-quatre-pour-messi-seul-au-monde_1206378.html

Messi devance son compatriote du Barça Iniesta ainsi que son adversaire de toujours, le madrilène, Cristiano Ronaldo. Et pour la quatrième année consécutive, c’est bien le petit lutin catalan qui surclasse la planète football pour ajouter à sa lourde besace un nouveau Ballon d’Or. Ce dernier s’ajoute donc à la liste des vingt et un précédents titres de l’argentin, parmi lesquels on peut retrouver trois Ligues des Champions, cinq Championnats d’Espagne, deux Supercoupes de l’UEFA, deux Coupes du Monde des clubs, une médaille d’Or Olympique ou encore un Mondial des moins de vingt ans. De ce fait, Messi est le joueur étranger le plus titré de l’histoire du FC Barcelone. Parti comme une fusée dans cette nouvelle saison, Leo Messi est bien décidé à récupérer son trophée de Champion d’Espagne des mains du rival madrilène. Avec de nombreuses longueurs d’avance, les barcelonais ont déjà pris une sérieuse option sur le titre. Un de plus pour Messi ?

http://www.public.fr/News/Ballon-d-Or-2012-Lionel-Messi-remporte-le-titre-pour-la-quatrieme-fois-360678

Par contre, niveau rétrospective de 2012 pour Messi, on a tout de même connu mieux. Avant de déballer les chiffres néanmoins incroyable de son année, voyons le mauvais côté de la saison de Messi : aucun titre majeur avec le Barça, en passant piètrement à côté de la Champions League et du Championnat. Mais pas la peine non plus de s’affoler, les chiffres parlent largement en faveur de notre génial numéro 10. En 2012, il dépasse les 300 buts en professionnel depuis 2004. En LDC, il n’inscrivit pas moins de 14 buts, égalisant le record de Raul mais devenant le meilleur réalisateur de la compétition pour la quatrième année consécutive. Messi c’est également 73 buts en 2012 et 25 en sélection nationale argentine, ainsi qu’un quintuplé historique en Ligue des Champions. Il termine avec 50 réalisations en Championnat et surclasse une nouvelle fois CR7.

Pour conclure, certain diront que Messi est ennuyeux ou trop facile dans ses gestes, que sans ses coéquipiers il n’est rien. A ces gens-là, le petit argentin n’a d’autres réponses que ses statistiques hallucinantes et ce quatrième Ballon d’Or consécutif. Où s’arrêtera-t-il… ?

Victor Chopinet.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSportTennis

Résumé de la 3ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneSéries Tv

Portrait craché : Danny Wilde et Lord Brett Sinclair

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Schitt’s Creek, la comédie sacrée aux Emmy Awards

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #57

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux