À la uneActualitéFrance

Un incendie détruit le camp de migrants de Grande-Synthe (Nord)

Incendie camp de migrants Grande-Synthe

Une altercation entre migrants a provoqué un incendie dans ce camp situé près de Dunkerque. Une grande partie du camp est détruite et de nombreux migrants se retrouvent sans logements.

 

Six mois après le démantèlement de la jungle de Calais, le camp de Grande-Synthe (Nord) était l’un des plus importants lieux d’accueil pour ces migrants. Hier soir, il a été victime d’un incendie qui a ravagé la plupart des logements.

 

Une rixe entre migrants à l’origine

Le camp était reconnu pour être le théâtre de tensions depuis plusieurs mois selon des bénévoles présents sur place. C’est donc là qu’un feu important s’est déclaré en pleine soirée, aux alentours de 22h. Selon les forces de l’ordre et les témoins sur place, l’incendie est intervenu après des rixes entres migrants. Opposant des afghans à des kurdes, une bagarre est survenue vers 18h45, entraînant une première intervention des CRS. Les affrontements ont repris vers 21h30 avec cette fois près de 500 personnes, soit deux fois plus que lors de la première bagarre. Après une nouvelle intervention des forces de l’ordre et une dispersion des migrants, on comptait 21 blessés. Aucun pronostic vital n’était engagé pour ces personnes qui ont immédiatement été hospitalisées.

 

Un camp détruit à 75%

L’incendie qui s’est déclenché dans la foulée était bel et bien la suite de ces affrontements et donc volontaire. Les agresseurs auraient apparemment utilisé du matériel explosif performant tels que des grenades. Un équipement largement suffisant pour incendier un camp composé de chalets en bois. Au total, ce sont 230 chalets, sur les 300 existants, qui seraient partis en fumée, soit 75% de la capacité d’accueil. Face à l’embrasement, les forces de l’ordre ont réussi à faire évacuer près de 700 migrants. En attendant d’être relogés dans des hébergements d’urgences, ces derniers dormiront dans des gymnases, mis à disposition par la ville de Grande-Synthe.

Cette actualité a rapidement été reprise par de nombreux hommes politiques. Ces derniers en ont profité pour remettre en cause la question des migrants.

 

A lire aussi >> Où sont partis les migrants de Calais ? Les CAO en 4 points

Related posts
À la uneMédias

Miss France 2022 : Jean-Pierre Pernaut présidera le Jury

À la uneActualitéInternational

États-Unis : Le Pentagone ouvre un bureau dédié à l'analyse des OVNIS

À la uneSéries Tv

Split : Iris Brey (Sex and the series) écrit et réalise sa série pour Canal+

À la uneArtCultureMode

Qui était Virgil Abloh, le styliste décédé d'un cancer ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux