À la uneActualitéBeautéMédias

Miss France: Une candidate exclue du concours pour avoir posé dénudée contre le cancer du sein

Anaëlle Guimbi, candidate au titre de Miss Guadeloupe 2020 a été contrainte d’abandonner le concours pour avoir posée topless pour une campagne de lutte et de sensibilisation contre le cancer du sein

Une candidate mise à l’écart

A la veille de la prestigieuse élection, une candidate Anaëlle Guimbi a été évincé du concours, suite aux non-respect du règlement. En effet, des photos dénudés réalisés pour une campagne de lutte contre le cancer du sein ont resurgi au comité Miss France. Des photos artistiques, loin de la vulgarité dans lesquelles apparaissent l’ex candidate torse nu, couverte de strass et de pétales de roses. Bien que sa poitrine ne soit pas visible, la candidate a du se retirer du concours. Puisque le règlement interdit toutes photos partiellement ou totalement dénudées. C’est sur les réseaux sociaux que la jeune femme a dû annoncé son retrait du concours de beauté, tout en remerciant le comité du Miss France et ses fans de leur soutien.

Montée de colère et d’indignation sur les réseaux sociaux

Toutefois après cette publication, cela a suscité la colère et l’indignation des internautes sur les réseaux sociaux qui ne comprennent pas le choix du comité Miss France de disqualifier une candidate pour des photos réalisées pour la bonne cause. Plusieurs associations dont Projet Amazones luttant contre le cancer ont exprimé leur déception et leur soutient à Anaëlle Guimbi. Des personnalités publiques tel que Camille Cerf, Miss France 2015 lui a apporté leur soutien.

Un règlement très encadré

Après cette polémique, le comité Miss France a tenu à s’exprimer. C’est par le biais de la délégué régionale du comité Miss France Guadeloupe, Sandra Bisson qui explique la décision au micro de Guadeloupe La 1ère: ” Bien entendu la cause est noble, bien entendu nous-même organisation nous soutenons la cause. […] Soyez assurés que ce n’est pas la cause qu’elle défend. Mais juste une question de réglementation qu’on applique à la lettre ».

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

Racisme : Disney ajoute des messages d'avertissement

À la uneCinémaCulture

5 films à revoir sur Netflix pendant le couvre-feu

À la uneSéries Tv

5 séries à découvrir ou redécouvrir sur Salto durant le couvre-feu

À la uneCinémaCultureSéries Tv

"Kaamelott" le film d'Alexandre Astier de nouveau repoussé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux