Covid19: Nouveaux cas de Coronavirus en France, le point sur l'évolution de l'épidémie dans le monde .

À la uneActualitéFranceRégions

Mont-Blanc : trois alpinistes trouvent la mort dans leur ascension

Mont-Blanc : Trois alpinistes d’une même cordée ont trouvé la mort ce jeudi 2 août 2018, dans le secteur des Dômes de Miage, à plus de 3600 mètres d’altitude. La gendarmerie de haute-montagne de Chamonix soupçonne un dévissage.

Durant la matinée du jeudi 2 août, vers 10h30, trois alpinistes d’une même cordée sont décédés alors qu’ils gravissaient le secteur des Dômes de Miage, dans le massif du Mont-Blanc. Un processus d’identification des victimes est en cours, l’identité et l’âge des alpinistes sont toujours inconnus.

Selon le peloton de gendarmerie de haute-montagne de Chamonix, le drame serait dû à un dévissage (la chute d’un alpin le long d’une paroi) durant l’ascension. Vers 13h, les secours étaient toujours présents sur place. Le massif est réputé auprès des alpinistes qui s’adonnent à ce sport extrême.

Un massif surfréquenté en été

Depuis le 14 juillet, la préfecture de Haute-Savoie a décidé de restreindre l’accessibilité vers l’itinéraire de l’Aiguille du Goûter. Mercredi 1er août, cette restriction est prolongée. Seules 120 personnes à la fois peuvent accéder au refuge de l’itinéraire. L’arrêté municipal du maire de Saint-Gervais stipule que tout alpiniste devra être suffisamment équipé pour emprunter la “voie royale“.

Quand on monte on prépare son ascension. Il faut donc du matériel, regarder la météo, prendre un guide local et réserver sa place en refuge, déclare Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais.

JEAN-PIERRE CLATOT/AFP

Le maire accuse les agences de voyage et commerces de la région de négliger les difficultés d’accès au plus haut sommet des Alpes, qui culmine à 4,810 mètres. Chaque année, les conditions de sécurité ne sont pas correctement respectées. Durant l’été 2017, quatorze personnes sont décédées et deux portées disparues. En 2016, le bilan de morts s’élevait à neuf personnes.

Il est inadmissible que des agences de voyages continuent à vendre le Mont-Blanc comme une croisière sur le Danube” — Jean-Marc Peillex.

A lire aussi : Un trésor dans le Mont-Blanc

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
À la uneActualitéBeauté-hommeSanté

Covid-19 : Suivez l'évolution du Coronavirus en France et dans le monde.

À la uneActualitéFrance

Abattoir Sobeval, entre magouilles ministérielles et mensonges organisés

À la uneActualitéInternationalSociété

Coronavirus : une molécule pourrait être un remède miracle made in china?

À la uneBrèvesMédias

Morning Night : Michael Youn revient sur M6 le 19 mars

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux