À la uneCinémaPeople

Nicolas Bedos : une nouvelle enquête contre le réalisateur

Nicolas Bedos, réalisateur et humoriste, est visé par une nouvelle enquête pour « viol et agressions sexuelles ».

Selon un article de Médiapart une enquête préliminaire pour « viol et agressions sexuelles » a été ouverte le 5 juillet 2023 à l’encontre de Nicolas Bedos. Cette enquête fait suite à trois plaintes déposées par trois femmes. L’enquête est confiée au premier district de la police judiciaire de Paris. Le réalisateur est déjà convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris en février 2024 pour agression sexuelle en état d’ivresse. 

Deux femmes témoignent auprès de Médiapart

Deux des femmes ont témoigné auprès de Médiapart. La première est une comédienne et scénariste âgée de 50 ans. Elle accuse le réalisateur de l’avoir violée au domicile des parents de Nicolas Bedos en 1999. À l’époque, cette femme était serveuse et âgée de 26 ans. Elle avait accepté de suivre Nicolas Bedos chez des amis et ensuite chez ses parents. Selon ses dires, elle aurait été gênée par la situation et aurait voulu quitter la maison. C’est à ce moment que tout serait « parti en vrille ». Le réalisateur l’aurait « attrapée à la gorge, plaquée contre le mur » et lui aurait dit « tu te prends pour qui, t’es pas Catherine Deneuve ! ». Terrorisée, la jeune femme aurait eu un rapport sexuel avec Nicolas Bedos. Ce rapport lui aurait même laissé un « souvenir physique » car elle aurait « eu mal alors qu’il [la]pénétrait ».

La deuxième femme raconte une agression sexuelle qui se serait passée en août 2017 dans une maison de vacances. Elle explique « ce jour-là, j’ai eu peur de celui que je considérais comme un ami ». Elle aurait subi un « comportement déplacé et violent » lors d’une soirée et que l’humoriste aurait « essayé de (l’) embrasser de force ». Il serait devenu ensuite « agressif ». Cette deuxième femme connaissait Nicolas Bedos depuis l’adolescence.

Un réponse de la part de Nicolas Bedos

Médiapart a donné la parole à Nicolas Bedos mais ce dernier s’est refusé à tout commentaires. Mais concernant cette nouvelle procédure, l’avocate du cinéaste, Maître Julia Minkowski leur répond « vous m’apprenez à l’instant qu’une nouvelle enquête serait en cours selon vos informations ». Elle poursuit même « néanmoins, il est de mon devoir de vous rappeler que votre sollicitation à une réaction de notre part n’exonère pas le papier envisagé du respect du principe de la présomption d’innocence et bien sûr de la nécessaire base factuelle suffisante pour asseoir la publication d’imputations portant atteinte à l’honneur et à la considération. ».

Un jugement en 2024

Le 21 juin dernier Nicolas Bedos a été en garde à vue après une plainte. Une femme l’accusait d’agression sexuelle. En effet dans la nuit du 1er au 2 juin, le réalisateur aurait touché ses parties intimes par-dessus son pantalon dans un club parisien. À l’issue de son audition il devra se présenter devant le tribunal correctionnel de Paris en février 2024 pour agression sexuelle en état d’ivresse manifeste. Pour ce délit, il encourt cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. 

A LIRE AUSSI : Qui est Armando Pereira, le cofondateur d’Altice, qui est dans le viseur de la justice portugaise ?
About author

Journaliste
Related posts
À la uneInternational

“Turbulences extrêmes” : que s’est-il passé à bord du vol Londres - Singapour ?

À la uneMusique

"Le goût des choses" : Anne Sila sort son nouveau single

À la uneCinémaCulture

#TouchepasamaVF : pourquoi les comédiens(nes) du doublage se mobilisent ?

À la uneCinéma

5 choses à savoir sur Horizon, le nouveau projet de Kevin Costner

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux