À la uneActualitéInternational

Nigeria : 65 personnes arrêtées pendant une marche pro-Trump

La police du Nigeria a déclaré dimanche avoir arrêté 65 personnes lors d’une manifestation de soutien au président américain Donald Trump organisée par des activistes indépendantistes dans le sud du pays.

Donald Trump semble diviser jusqu’en Afrique. Dimanche, les autorités nigérienne ont arrêtés 65 personnes lors d’une manifestation de soutien au président américain Donald Trump. Cette manifestation a été organisée par des activistes indépendantistes afin d’afficher leur soutien pour Trump dans l’espoir qu’il reconnaitrait leur « droit à l’autodétermination ». Le rassemblement, qui avait lieu vendredi dans le centre pétrolier sud de Port Harcourt, a été organisé pour coïncider avec l’inauguration du milliardaire d’affaires en tant que 45e président américain.

Cette manifestation a été organisée par un groupe du nom de l’IPOB prônant un État indépendant dans le sud-est du Nigéria. Le regroupement s’est tenu la veille de manifestations massives contre Trump à travers le monde. Une manifestation pour et contre Trump qui dans les deux cas ont déclenché des arrestations massives. En effet selon les autorités la marche n’était pas autorisée et avait perturbé l’ordre public. La police a dû recourir au gaz lacrymogène pour disperser la foule. Suite à la manifestation 65 personnes ont été arrêtées.

 AFP PHOTO / STRINGER

AFP PHOTO / STRINGER

L’Ipob au Nigéria

L’IPOB fait partie d’un mouvement nigérien qui demande un Etat indépendant dans la région de Biafra, dans le sud-est du Nigeria. En 1970, des membres de l’organisation avaient vainement lutté pour l’indépendance. La guerre civile qui en avait découlé avait été brutale et avait duré trois ans.  Sur Twitter, plusieurs activistes pro-Biafra ont affirmé que la police avait brutalement attaqué les manifestants non armés. Ils sont même allés plus loin en affirmant que certains membres de l’organisation avaient été tués. Cependant cette information n’a pas été confirmée.

Dès le début de la course présidentielle américaine, IPOB a soutenu Trump dans la conviction qu’il reconnaîtrait leur mouvement d’indépendance. En effet l’IPOB cherche du soutien à l’étranger afin de faire connaitre ses revendications. Ils avaient par exemple encouragé le Brexit en juin dernier. Face à la réussite du mouvement, l’IPOB a monté un mouvement du nom de « Biafrexit » afin de suivre la voie de la Grande-Bretagne. Et ce mouvement commence à prendre de l’ampleur dans le pays. Le sentiment séparatiste a augmenté au cours des 15 derniers mois depuis l’arrestation du frère du dirigeant de l’IPOB.

A lire aussi : Procès Obiang : « la misère des guinéens, c’est à cause de la corruption. »

A lire aussi : Côte d’Ivoire : démission du Premier ministre et de son gouvernement

Related posts
À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix de Styrie : Week-end parfait pour Lewis Hamilton

À la uneMédias

Un été d'émissions cultes (épisode 4) : Mystères (TF1)

À la uneActualitéFootFranceSport

Il y a 22 ans l'équipe de France était sacrée championne du monde

À la uneSéries Tv

Jayce et les conquérants de la lumière : une campagne Ulule pour la sortie de la B.O

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux