À la uneActualitéFrancePolitiqueSociété

NKM, le clash chez Jean-Jacques Bourdin

La « grande gueule de l’UMP » s’est fait clasher lors de l’ interview RMC-BFM TV du lundi 14 octobre suite aux élections de la veille.

La défaite de l’UMP face au FN.

Effectivement, le front national a remporté dimanche l’élection cantonale partielle de Brignoles (Var) avec 53,9% des voix, se traduisant comme une défaite pour l’UMP. Selon Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM), la candidate UMP aux élections municipales, ce scrutin est  « la suite d’une politique qui désespère les français », donc le résultat logique, avec un président qui « a beaucoup menti pendant la campagne présidentielle ».

Après une courte discussion autour de cet échec, entre les deux protagonistes NKM et Jean-Jacques Bourdin, la candidate croit pouvoir substituer cette entrevue pour en faire sa propre promotion pour les élections municipales. En effet elle demande au journaliste d’arrêter de débattre sur la victoire du FN à Brignoles pour passer « aux sujets qui intéressent vraiment les français », soit : sa candidature aux municipales…

« Je ne veux pas passer ma matinée à parler du FN, c’est bon on en a fait 10 minutes »

N’ayant pas pour habitude de se laisser marcher sur les pieds, Bourdin ne s‘est pas retenu pour démonter la candidate et lui rappeler que dans son émission ce sera Bourdin le patron et personne d’autres. De plus, véhiculant l’image du défenseur des classes populaires, porte-voix des Français qui souffrent de la crise, il n’était pas dans l’élan en ce lundi matin de sabrer sa séquence consacrée à la montée du Front national au profit de la publicité de NKM.

Le Parti Socialiste incendié et une candidate UMP embrouillée.

NKM promet une réduction des taxes et des dépenses, il faut « arrêter l’explosion d’impôt, (…) je serai la maire du Zéro impôts ». Domaine dans lequel elle s’oppose au parti socialiste, puisque le bouclier social, d’Anne Hidalgo, candidate du PS et concurrente à NKM est violement critiqué par celle-ci : « Ces gens ; ils sont taxes-addicts ». La hausse des taxes et de la fiscalité est ici blâmé mais ce n’est pas tout, elle reproche à la municipalité socialiste de jeter l’argent des parisiens par les fenêtres. La candidate UMP parle plus précisément de l’augmentation inutile des agents municipaux, elle annonce les chiffres suivants ; 10 000 emplois d’agents municipaux auraient été crées par la mairie de Paris depuis le début du mandat, ce qui ferait 51000 au total, suite à quoi Bourdin répond logiquement : « Combien en supprimez-vous ? “. Après avoir posée la question une bonne dizaine de fois à la candidate qui esquive non sans peine les attaques du journaliste, elle tente de gagner du temps : « Je vais vous répondre très précisément » affirme-t-elle. Et pourtant aucune réponse, aucun chiffre ne sort de la bouche de la candidate au maire. Finalement, ce sont seulement 2200 de ces 10 000 postes qui  correspondraient à une « logique » selon elle, car vraiment affectés à de nouveaux équipements. Donc « vous en supprimez 8000 ? » rétorque Bourdin impatient face à cette femme politique qui se dérobe encore. Il dénonce : “Vous reprochez à la municipalité sortante de créer des emplois, vous arrivez à la mairie de Paris et vous ne les supprimez pas !”

Un investissement dans la sécurité ?

NKM affirme s’engager dans certains services comme les services de la sécurité, dans lesquels la municipalité socialiste se serait désinvestie. Ce ne seront pas forcément des suppressions a-t-elle ajoutée, mais des transferts de postes. La proposition est alléchante cependant il y a incohérence dans ces propos car malgré la dénonciation de ces 10 000 postes elle ne les remet pas en cause. Elle en approuve 2200 d’entre eux (ceux qui sont affectés aux crèches) mais pour le reste, c’est à dire 7800 emplois, aucune précision n’est apportée. Elle prévoit des transferts de postes dans le domaine de la sécurité et non des suppressions certes, mais concernant qui, quoi et comment ? On ne sait pas. Le projet reste très flou et les réponses manquent.

NKM est un personnage imposant, avec du caractère, qui sait parler fort mais lorsqu’on parle de concret, le chemin est encore long.

 

 

 

 

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions - 3ème Journée : Lopes offre (en partie) la victoire au Benfica

À la uneBrèvesFaits DiversReportages

Disparitions mystérieuses : la piste Lelandais?

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF | La loi des séries #323

À la uneSéries Tv

Les mystères de l'amour : Isabelle Bouysse revient dans la série

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux