ActualitéHigh Tech

Nos 5 conseils à avoir en tête avant d’acheter un drone pour ses vacances

Nous avons tous vu une promotion pour une région filmée au drone. De grands paysages, des endroits magnifiques… Ne vous emballez pas, voici 5 points à avoir en tête avant d’acheter un drone pour ses drones.

YouTube video

Il faut déclarer votre drone

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe 5 catégories de drones, en fonction de leur poids. Si votre drone fait plus de 250 grammes, vous devrez alors l’enregistrer pour le faire voler. Si vous tenter de décoller sans autorisations, vous risquez une amende de 750€. Un enregistrement n’est pas définitif. Il dure au maximum 5 ans et vous devez faire réenregistrer votre appareil si vous le modifiez.

On ne peut pas le faire voler partout

En France, un drone n’a pas le droit de voler n’importe où. La carte suivante montre les zones où il est possible de faire du drone. En rouge, c’est là où vous n’avez… pas le droit ! Pour le reste, plus le orange est foncé, moins vous avez le droit de faire monter votre appareil. Cela va de 30 mètres à 100 mètres. Les endroits sans couleurs, vous pouvez monter jusqu’à 120 mètres au maximum.

(Crédit carte: geoportail.gouv.fr)

Il faut avoir 14 ans au minimum pour piloter un drone

Excepté les drones de catégorie 0 (moins de 250g), considérés comme des jouets, il faut avoir au minimum 14 ans pour piloter un drone et avoir quelqu’un autour de soi d’au moins 16 ans. Il faut aussi enregistrer le pilote, qui doit suivre une formation et répondre à un test d’évaluation. Sur 40 questions, le pilote doit avoir 75% de bonnes réponses. L’attestation est valable 5 ans et quiconque fait voler un drone sans l’avoir obtenu s’expose à une amende de 450€.

Assurance plus que recommandée

Lors du pilotage d’un drone, vous ne contrôlez malheureusement pas tous les facteurs. Vent, bug de l’appareil… Cependant, vous devez être maitre de la situation et êtes responsable des dégâts matériels ou humain que pourrait causer votre drone. Donc soit vous devez avoir un contrat d’assurance spécifique, sinon assurez vous des clauses de votre contrat responsabilité civile.

Respect de la vie privée

Les personnes autour du vol doivent être informées si le drone est équipé d’une caméra. Sans autorisation, on ne doit pas reconnaitre quelqu’un sur une image de votre drone. Si vous ne respectez pas la vie privée des gens, vous vous exposez à une sanction terrible : un an d’emprisonnement et 45 000€ d’amende. Alors, toujours motivé ?

A lire aussi : C’est quoi le « chargeur universel USB-C » qui va être imposé dans l’Union Européenne ?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFranceMédias

Qui est Keiona, la drag queen candidate de Danse avec les stars ?

ActualitéSéries Tv

On a revu le pilote ... de Tonnerre Mécanique (1985)

ActualitéSéries Tv

Plus belle la vie : dans quelles séries a-t-on pu voir Delphine Chanéac ?

ActualitéCinéma

5 raisons d'aller voir "Maison de retraite 2" au cinéma

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux