À la uneActualité

Nouvelles mesures en Martinique : confinement strict et retour des touristes

Le préfet de la Martinique Stanislas Cazelles a annoncé ce lundi 9 août de nouvelles mesures pour freiner la vague épidémique. La Martinique entre dans une deuxième phase de confinement à partir de ce mardi soir. 

Une situation toujours aussi préoccupante en Martinique

Malgré les premières mesures visant à freiner l’épidémie appliquées le 30 juillet dernier, la situation sanitaire en Martinique continue de se dégrader, 563 nouveaux cas et 11 décès ont été enregistrés en 48 heures (bilan du week-end). 

Selon les dernières données, le taux d’incidence est de 1165 pour 100.000 habitants, soit le deuxième plus élevé en France derrière celui de la Guadeloupe (1747). La proportion du variant Delta parmi les contaminations est également croissante, et dépasse les 55%, alors que ce taux était de 19% la semaine dernière. 

Confinement strict et retour des touristes 

Le préfet a annoncé ce lundi un confinement strict pour trois semaines dans toute la région de Martinique. 

« J’invite donc chacun à rester chez lui pendant les trois semaines qui viennent, spécialement ceux qui sont les plus vulnérables » a déclaré le préfet en précisant que « les commerces seront fermés, sauf les commerces alimentaires, les rayons alimentaires des grandes surfaces, les pharmacies, et l’ensemble des magasins dans lesquels des achats urgents peuvent être nécessaires ».

Ce confinement implique notamment la fermeture des plages ainsi que des hôtels et gîtes. Ainsi, Stanislas Cazelles invite les touristes à « quitter le territoire ». Il rassure cependant que ces départs précipités pourront prendre « quelques jours » et qu’il ne s’agit pas d’une « expulsion du territoire mais d’une invitation à le quitter parce qu’ils ne sont pas en sécurité »

Les hôtels seront d’ailleurs mobilisés pour accueillir « des renforts de pompiers, de soignants, d’aides-soignants, de médecins, d’infirmières » annonce le préfet. Des soignants de France métropolitaine seront également envoyés en renfort afin d’aider les services hospitaliers en Martinique et Guadeloupe qui sont dans une situation de débordement. 

Trop peu de personnes vaccinées dans les régions d’Outre-mer

L’une des raisons de ce fort rebond vient du fait que seulement 23,2% de la population en Martinique a reçu une dose et 17,5% les deux doses, tandis qu’au niveau national, plus de 66% de la population est primo-vaccinée et 55,5 présente un schéma vaccinal complet. 

Même situation en Guadeloupe, l’île ne compte encore que très peu de vaccinés malgré une situation sanitaire toujours aussi alarmante depuis quelques semaines. Ce faible taux de vaccination cache en fait une campagne de vaccination qui fait défaut dans ces régions, jonglant entre infantilisation de la population et méfiance de ces derniers. 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : et si Vanessa Kepler se cachait derrière "l'affaire des harceleurs" ?

À la uneMédias

Qui est Fernande, 99 ans, star de TikTok avec sa petite fille Mel ?

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain avant sa ressortie en salles 

À la unePolitique

Pourquoi Macron ne peut pas utiliser l’article 16 de la Constitution en cas de cohabitation ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux