À la uneActualitéFootSport

OL – Bayern : Y’a-t-il vraiment ” cher moy ” ?

Depuis hier, la communauté lyonnaise se déchaine sur les réseaux sociaux. Le hashtag #YACherMoy est repris un peu partout sur Twitter, qui signifie ” Y’a grave moyen ” en argot lyonnais.

Tout part d’une chanson

Un supporter de l’OL a écrit une chanson, un rap plus précisément, en argot lyonnais. Dans son rap, il encourage les Lyonnais et leur dit qu’il y a ” cher moy “, qu’on peut traduire par ” il y a grave moyen. “ Depuis, les Gones enchaînent les #YACherMoy sur Twitter. Même Grégoire Margotton, commentateur du match ce soir sur TF1, et Lyonnais de naissance et de cœur a utilisé le hashtag. Les supporters de l’OL lui ont même demander de le dire à l’antenne. Reste à savoir s’il répondra favorablement à leur demande. A noter qu’il commentera ce match aux cotés de Bixente Lizarazu, ambassadeur et fervent supporter et ancien latéral du … Bayern Munich. Le match OL – Bayern sera donc également dans les tribunes. Même le compte Twitter français d’Adidas, équipementier du club, s’est prêté au jeu, pour le grand bonheur des supporters.

” Cher moy ” ou ” cher pas moy ” ?

Points négatifs :

Le gros point négatif de ce match est bien évidemment l’adversaire de l’OL. Le Bayern Munich est tout simplement le grand favori pour la victoire finale. Sur 9 matchs joués, les Bavarois en ont remporté 9 avec 39 buts marqués et seulement 8 concédés. Des statistiques impressionnantes, du jamais vu dans ce format qui existe depuis la saison 2003/2004. Autre point noir pour l’OL : Robert Lewandowski. Le Polonais est le meilleur buteur incontesté de la compétition et le deuxième meilleur passeur, à égalité avec Corentin Tolisso, ancien Lyonnais.

Points positifs :

L’OL n’a pas volé sa place en demi-finale. Après avoir éliminé la Juventus de Cristiano Ronaldo, les Lyonnais ont éliminé le Manchester City de Guardiola, en s‘imposant 3-1. Les Gones ont donc le plein de confiance avant d’entamer cette demi-finale. Un parcours du combattant jusque-là mais la tâche s’annonce encore plus difficile. Mais les Lyonnais ont l’avantage d’être les outsiders de ce match. L’attention, la pression médiatique reposent surtout sur les Bavarois. En effet, la presse allemande a déclaré que le Bayern allait écraser l’OL. De plus, les Munichois n’ont pas le droit à l’erreur, là où les Lyonnais n’ont rien à perdre, mais tout à gagner.

Alors vont-ils le faire ?

Il est difficile de le prédire. Le Bayern est incontestablement la meilleure équipe d’Europe cette saison. Mais être les meilleurs ne vous rend pas invincibles. La Juventus et Manchester City sont des clubs supérieurs à l’Olympique Lyonnais. Pourtant, ils regarderont le match de ce soir à la télé. D’autres exploits dans l’histoire du foot nous montrent que rien n’est impossible. Qui aurait imaginé la Grèce remporter l’Euro 2004 par exemple ? Ou qui aurait imaginé l’Ajax Amsterdam si près de disputer la finale de la dernière de la Ligue des Champions ? La tâche s’annonce donc très compliquée, mais clairement pas impossible. Ce soir, David essaiera de faire tomber Goliath. Si Lyon se qualifie, la finale de la Ligue des Champions sera pour la première fois de l’histoire, 100% française.

A noter que si Lyon crée l’exploit, l’OL deviendra le 42ème club de l’histoire à disputer une finale de Ligue des Champions. Ironie du sort puisque ce numéro très connu pour être celui du département de leurs ennemis stéphanois.

About author

Journaliste spécialisé dans le culturel, la politique et le sport
Related posts
À la uneSéries Tv

Narcos : Mexico est renouvelée pour une saison 3 par Netflix

À la uneFranceInternational

Escalade des tensions Franco-Turques après la publication d'une caricature d'Erdogan

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #61

À la uneMédias

Eurovision Junior : "Move the world" le 29 novembre 17h sur France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux