Séries Tv

On a vu pour vous … les deux premiers épisodes de Crimes Parfaits

France 3 lancera juste avant les fêtes sa nouvelle série policière, une de plus, Crimes Parfaits, sorte de Columbo à la française. Est-ce que ça marche ou pas ?

C’est quoi Crimes Parfaits « Un bon chanteur est un chanteur mort » ? Franck Lopsis est le propriétaire d’une maison de disques sur le déclin. Peu à peu ses artistes l’ont quitté. Il lui en reste un, Jibé, qui vient d’enregistrer un nouvel album et qui annonce à Franck que ce sera le dernier. Lui aussi le quitte pour une autre maison de disque. Pour Franck, endetté et au bord du dépôt de bilan, cette désertion signifie un arrêt de mort. Il n’a pas le choix. Il organise alors un crime parfait maquillé en suicide, suffisamment spectaculaire pour que les médias se jettent dessus… Agnès est alors chargée de l’enquête. Pour elle, ce suicide paraît très vite trop parfait

C’est quoi Crimes Parfaits « Aux innocents les mains pleines » ? Nathan Joliez est associé minoritaire au sein d’une entreprise de location de yacht de luxe, dont l’actionnaire principal est Marc Livi,  Mais les deux hommes ne s’entendent plus depuis longtemps… notamment depuis que Livi vit en couple avec l’ex-femme de Nathan. Nathan n’a pas le choix : il décide de supprimer Marc avant que celui-ci ne l’exclue de l’entreprise qu’ils ont créée ensemble. Il organise alors tout pour faire croire à une machination contre lui. En effet, lorsque le corps est retrouvé, tout l’accuse… et pourtant : Nathan a un alibi. A l’heure du meurtre, Il ne pouvait tout simplement pas être sur le lieu du crime.
Alors ? Comment Agnès va-t-elle parvenir à prouver qu’il a bien commis ce meurtre ?

Un peu à la manière de La loi de… et ses déclinaisons, France 3 lance une nouvelle collection de fictions sur son antenne : Crimes Parfaits. Le concept est simple : un crime est commis, on connaît l’assassin dès le début, un ou une inspecteur-rice enquête sur ce qui pourrait ressembler à un crime parfait. A chaque épisode, un nouveau duel entre le flic et le suspect campé par un guest (ici Gérard Darmont et Frédéric Diefenthal). Ce concept vous rappelle quelque chose ? Un certain inspecteur Columbo peut-être… série que l’on retrouve déjà comme source d’influences dans Capitaine Marleau, déjà sur France 3.

Crimes Parfaits est très divertissant, plutôt bien joué (même si le personnage de Isabelle Gélinas est un poil caricatural) et bien réalisé. Seul hic : ce n’est pas novateur. Outre le fait que le duel psychologique est déjà au cœur de Marleau sur la même chaîne (et que ce serait bien que nos chaînes arrêtent de décliner à n’en plus finir ce qui marche), la série Crimes parfaits se glisse beaucoup trop dans les pas de Columbo avec un sérieux handicap : son format. Columbo avait un format de 90 minutes, ce qui laissait le temps non seulement d’installer le mobile du crime, mais aussi la fabrication du crime et le duel psychologique. Columbo savait souvent dès le départ qui était coupable, mais mettait du temps à trouver le détail qui perdra le coupable (et souvent, il s’agissait d’un détail minuscule).

Dans Crimes parfaits, le format pousse à ne pas trop installer « la perfection du crime » et accélère les déductions de l’inspectrice. On a alors parfois la sensation que les déductions ne reposent sur rien de concret (un détail que l’on avait relevé aussi dans Le crime de l’Orient Express avec David Suchet, qui condensait une intrigue dense en 1h30). Cela ne retire en rien le moment plaisant que l’on passe mais ça pose la question sur le format choisi.

Dernier point que l’on pourrait généraliser à toutes les chaînes : arrêter de fabriquer dans les séries des binômes d’enquêteurs si ce n’est pas vraiment utile à l’intrigue.


Deux nouveaux épisodes en tournage à Marseille avec Philippe Caroit et Claire Borotra

Entre deux eaux

Un homme est retrouvé mort, le corps déchiqueté par l’hélice de son propre bateau, et tout laisse à penser qu’il s’agit d’un tragique accident… d’autant que son épouse, et le couple d’amis venu passer le weekend-end chez eux, ont tous les trois un alibi irréfutable, cela  sans compter sur la perspicacité du commissaire Roche …

Haute tension

Pour se venger de l’homme qui l’a justement envoyé en prison, Fabien Magini supprime celui-ci à l’aide d’un petit robot télécommandé, ce qui lui permet d’avoir un alibi inattaquable à l’heure du décès. Son plan est aussi ingénieux que parfaitement exécuté, mais quand le commissaire Roche a des soupçons, il ne lâche plus sa proie.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
La Loi des Séries 📺Séries Tv

Emmanuel Curtil (comédien - VF de Jim Carrey ou Chandler) | La loi des séries #664

À la uneMusiqueSéries Tv

"Dragon Ball in concert" : nous étions au Dôme de Paris

ActualitéSéries Tv

On débriefe pour vous ... Welcome to Chippendales, strings et meurtres à Los Angeles

La Loi des Séries 📺Séries Tv

Constance Labbé (Piste Noire - Balthazar) | La loi des séries #663

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux