À la uneActualitéSanté

Un homme tatoué « ne pas réanimer » meurt à l’hôpital

Jeudi dernier, le Jackson Memorial Hospital (Floride, États-Unis) décide de ne pas réanimer un patient qui possède un ordre de ne pas réanimer (NPR) tatoué sur le torse.

C’est le New England Journal of Medicine qui a publié l’histoire inhabituelle.

« Do Not Resuscitate »

L’un des médecins raconte que le patient de 70 ans est arrivé « inconscient ». Il ne possédait aucun papier d’identité sur lui. Trois mots ont attiré l’attention des praticiens : « Do Not Resuscitate » (« ne pas réanimer ») tatoués sur son torse.

Ces derniers, qui sont restés fidèles à leur serment d’Hippocrate, ont d’abord décidé de ne pas suivre le tatouage. L’homme a donc reçu des soins de base. En même temps, ils ont fait appel à un service d’éthique et il leur a conseillé de prendre en compte ce tatouage tel un ordre de ne pas réanimer signé.

Une décision peu évidente

Après avoir décidé de ne pas réanimer le patient qui souffrait de problèmes respiratoires, son état s’est vite dégradé. L’homme est mort peu de temps après dans la nuit.

Ce dernier a finalement été identifié et son ordre de ne pas réanimer était bel et bien dans son dossier. Décision délicate pour les médecins, le tatouage aurait pu être un pari perdu ou une mauvaise blague…

À lire aussi : Hôpital de Bourges : un chirurgien accusé d’homicide sur un patient

About author

Étudiante en Master Anglais Recherche à l'Institut Catholique de Paris Mémoire sur Jim Morrison Rédactrice à VL
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

ActualitéFootSport

Milan AC et l’Inter Milan : une rivalité historique 

À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

À la uneFaits DiversInternational

Traque de Mohamed Amra : c’est quoi la “notice rouge” émise par Interpol ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux