ActualitéSéries Tv

On a revu … le premier épisode de « Les vacances de l’amour » (TF1+)

C’est l’été, on a besoin d’amour et de soleil, Les vacances de l’amour disponibles sur TF1+ sont justement là pour ça.

Les vacances de l’amour, 3ème déclinaison

C’est le 11 mai 1992 que la grande saga de Hélène démarre avec le lancement de Hélène et les garçons. 281 épisodes pour suivre le quotidien d’une bande de jeunes à la fac, les amours et autres (petites) contrariétés. Entre le campus et la cafet’. Puis le 20 février 1995, TF1 poursuit leurs aventures dans une grande maison et Le miracle de l’amour. Leurs aventures dureront 159 épisodes, se terminant par Jimmy qui gagne au Loto et décide d’emmener ses amis en vacances. Les vacances de l’amour commenceront le 4 août 1996 pour 160 épisodes. Cette 3e itération naît de nombreuses rumeurs qui faisaient état de l’adaptation des aventures de Hélène au cinéma, emmenant les héros dans les îles en vacances. Si son arrivée sur grand écran ne se fera pas, il en reste cette idée : transposer la série hors du studio de la Plainte-St Denis et s’offrir un nouveau terrain de jeu.

A lire aussi : Quelles sont nos 14 chansons préférées de Hélène ? (vl-media.fr)

C’est avec l’épisode « Surprises » que la série démarre. Les personnages que l’on avait laissé à Paris sont désormais sur les plages des Antilles : Linda, Laly, José, Bénédicte, Nathalie, Olivier, Manuela, Jimmy et Cynthia. Mais pour ces nouvelles aventures, il faut des surprises : des retours et des nouveaux personnages. Pour le quota retour, la série fait revenir Nicolas. Après sa rupture avec Hélène, il vit en Robinson Crusoé dans une cabane sur la plage. Côté nouveaux personnages, on pourra compter un couple de riches fortunés, Pierre et surtout Jeanne (Isabelle Bouysse), appelée à devenir un personnage iconique de la série.

La formule évolue

Si la forme se cherche encore et se cherchera longtemps, elle bénéficie dès ce premier épisode de la plus-value des Antilles. Le décor suffit à upgrader la série. De plus, les histoires abandonnent définitivement le côté « sitcom » pour devenir vraiment du soap. La part belle est faite aux histoires d’amour et à l’aventure (dès l’épisode 2). Mais dans ce premier épisode, il faut « ramener » Nicolas », et introduire Jeanne. L’histoire d’amour entre cette dernière et José occupera une bonne partie des premiers épisodes de la série. Il faudra attendre le triple épisode « Le secret de Jeanne » en saison 2 pour que Jeanne n’abandonne José et se tourne vers Nicolas (on découvrira à cette occasion l’origine de la fortune de la jeune femme). Ils deviendront ainsi le nouveau couple iconique de la série. Mais ce premier épisode a le mérite d’être léger, et se laisse regarder durant l’été.

Cet épisode (et la série toute entière) montre une évolution dans le traitement des personnages et leur rapport à la sexualité. Si des couples (Nicolas -Linda / Nicolas -Jeanne / Jimmy – Bénédicte) seront assez agaçants à se tourner autour sans conclure, d’autres ne cachent plus leur sexualité comme ce fut le cas dans les sitcoms AB. Si on se doutait qu’il faisait l’amour, leur « corps à corps » se limitaient à de petits bisous sur la bouche. Et quand on les voyait faire, c’était souvent pour souligner le côté « négatif » d’un personnage (comme Arielle avec Christian). Mais Les vacances de l’amour, été oblige et un ton plus adulte, assument une plus grande sensualité dans les rapports. On a même parfois l’impression que les personnages « rattrapent » un peu le temps perdu. Rien que dans ce premier épisode, José et Jeanne ne perdent pas de temps (la série abuse au passage des ralentis à n’en plus finir). Ensuite, la série va osciller entre diverses formes, allant de la pure déclinaison de Hélène et les garçons, à la pure série d’aventure en saison 3, pour finir avec du vrai soap dans la fin de la série.

Enfin dernière évolution et pas des moindres : Hélène ayant mis sa carrière entre parenthèse depuis Le miracle de l’amour, pour la première fois, une autre chanteuse interprète le générique. Manuela a la lourde tâche de chanter le générique de la série, très mélancolique (très Manuela en fait) durant les deux premières saisons. Et si on osait, on dirait que des 3 chansons ouvrant les séries, c’est sans doute la plus jolie. En saison 3, aventure oblige, c’est le thème très rythmée du générique (utilisé depuis l’épisode 1) qui est mis en avant. Enfin, on revient aux sources avec les saisons 4 et 5 et son thème au piano et qui fonctionne bien aussi. Il faudra attendre Les mystères de l’amour pour voir Hélène chanter de nouveau un générique.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéSorties

3 fêtes à ne pas rater avant la fin de l'été

ActualitéSanté

Faut-il se mouiller la nuque avant de se baigner ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

ActualitéInternational

C'est quoi exactement le “Secret Service” ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux