À la uneInternationalPolitique

Qui est Keir Starmer, le nouveau Premier ministre britannique ?

Elu en majorité avec 408 sièges, le parti travailliste mené par Keir Starmer dirigera le Parlement britannique. C’est la première fois depuis 14 ans que le Premier ministre n’est pas du parti conservateur.

Ses origines

Agé de 61 ans, Keir Starmer vient d’un milieu social modeste. Il tient à le rappeler «mon père est outilleur et ma mère est infirmière ». C’est une phrase qu’il a souvent répété pendant sa campagne au point ou elle sera moquée par ses opposants conservateurs. Ayant grandi en proche banlieue de Londres, à Oxted dans le Surrey avec ses deux sœurs et son frère, Keir Starmer tient son prénom du fondateur du parti travailliste, Keir Hardie. Son père était souvent absent tandis que sa mère souffre d’une maladie articulaire rare qui l’empêche de marcher. Sur le site du Labour, le parti travailliste anglais, Keir Starmer déclare grâce à cela « avoir une profonde gratitude pour le service national de santé ».

Sa carrière

Il effectue des études de droit à Leed puis à Oxford et commence sa carrière d’avocat en 1987. Sa spécialité est la défense des droits humains. Il est d’abord avocat pour des syndicats qui se battent contre la peine de mort dans les Caraïbes, le Kenya, le Mali et en Ouganda. Il est également en 2000, conseiller des services de police sur la question des droits de l’homme. En 2008 il finit directeur du parquet d’Angleterre et du Pays Galle avant d’entamer une carrière politique à partir de 2015. C’est grâce à toutes ces expériences que Keir Starmer, déclare à l’AFP, qu’il est profondément concerné par « l’égalité, les droits humains, la justice sociale et la réduction de l’écart entre les riches et les pauvres ».

Réformer le parti travailliste

Après sa carrière d’avocat, il devient député en 2015 dans la circonscription d’Holborn et Saint-Pancras au nord de Londres pour le parti travailliste. Il gravit les échelons de la politique et devient en 2016, le porte parole de son camps politique sur la question du Brexit. Fermement opposé à la mise en place du Brexit, il avait appelé à faire un second référendum. Il est au commande de son parti en 2020 après avoir été élu avec plus de 50% des voix face à son prédécesseur Jeremy Corbin. Une de ses premières mesures est de lutter contre l’antisémitisme qui ronge son parti de l’intérieur.

Dans son programme, l’actuel Premier ministre défend une politique de centre gauche dans l’échiquier politique britannique. Il axe son programme plus au centre afin d’être moins clivant pour les électeurs. Il fait très attention à la situation des entreprises dans son pays et prône le sérieux budgétaire quand son pays est en crise. Il tient une politique ferme sur l’immigration. Malgré des promesses de campagne comme la nationalisation des entreprises de l’eau et de l’énergie ou bien la suppression des frais de scolarité pour étudiants, Keir Starmer a du oublier ses promesses en se justifiant par la mauvaise situation des finances publiques.

Pendant son discours devant le 10 Downing Street, le Premier ministre se félicite de son nouveau gouvernement et d’avoir remis le parti travailliste au centre du pouvoir.

A lire aussi : 5 scandales qui ont fait vaciller la couronne britannique

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureNon classéSéries Tv

Que sont devenus les acteurs de Madame est servie ?

À la uneJeux Olympiques Paris 2024

Jeux Olympiques : pourquoi le foot et le rugby commencent avant l’ouverture ?

À la uneEnvironnementInternational

Qui est Paul Watson, le capitaine de Sea Shepherd, arrêté ?

À la uneHigh Tech

3 nouvelles personnalités des réseaux sociaux à suivre absolument en 2024

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux