À la uneSéries Tv

On a vu pour … Infidèle, adaptation de Dr Foster (TF1)

TF1 lance le 7 janvier sa nouvelle série avec Claire Keim et Jonathan Zaccaï, Infidèle, adaptation de la série british Dr Foster. Mais concrètement, que vaut cette série ?

C’est quoi Infidèle ? Emma a tout pour être heureuse. Médecin généraliste dans le cabinet médical du village, elle a une famille unie qu’elle chérit et une jolie maison dans le cadre enchanteur des plages de Biarritz. Oui, à 40 ans, tout lui sourit. Mais un rien peut faire basculer un quotidien pourtant parfait. Le jour où Emma remarque un long cheveu blond sur le foulard de son mari Mattéo, tout l’équilibre familial vacille et plus rien ne sera comme avant. Emma est décidée à percer les secrets de celui pour qui elle nourrissait, hier encore, une confiance aveugle. Qui se cache sous les traits de sa rivale ? Emma va-t-elle se venger ou au contraire, enterrer à jamais ce lourd secret ? La double vie Mattéo va-t-elle être percée au grand jour ?

Pari pour TF1 que de proposer en prime une série qui ne repose sur aucun crime, aucun meurtre, mais qui ait du suspense tout au long des 6 épisodes. Bien entendu, la chaîne a proposé des comédies comme Camping Paradis ou Joséphine, des drames comme Les Bracelets rouges et tourne actuellement Le Bazar de la charité. Mais c’est vrai que, comme sur beaucoup de chaînes, il y a une appétence du public pour le genre du polar et il est régulièrement comblé. Infidèle change la donne et propose un drame intime sur un couple au bord de l’explosion.


Voici 3 bonnes raisons de regarder Infidèle

1/ Infidèle fait du thriller avec la plus vieille histoire au monde. Le pari fou d’Infidèle est de tenir en haleine le spectateur durant 6 épisodes en construisant sa narration comme un thriller, alors qu’elle raconte “seulement” une histoire d’adultère et sur la manière dont une femme, Claire Keim, va tenter, tant bien que mal, de gérer la situation. Pris dans ce tourbillon, le spectateur attend fébrilement que quelque chose arrive… Et ça finit par arriver mais jamais véritablement comme il l’aurait pensé. Partie policière mise à part, Infidèle peut se rapprocher dans l’esprit de The Affair qui est parvenue, du moins dans sa première saison, à nous tenir en haleine avec cette histoire vieille comme le monde, d’un adultère. Infidèle y parvient également même si on aurait préféré que ce qui survient dans l’épisode 6 arrive un poil plus tôt.

2/ Un couple magnétique. Ça matche immédiatement entre Claire Keim et Jonathan Zaccaï. Les deux comédiens, grands habitués de la fiction télé, se retrouvent pour donner corps à une histoire forte où aucun n’est négligé par rapport à l’autre. Si le début de la série nous fait osciller entre “réalité” et “délire” d’Emma, moment dans lequel on ne sait jamais si ce qu’elle croit voir est vrai, Mattéo (J.Zaccaï) n’est jamais oublié ni présenté comme “le méchant” qui trompe sa femme. Il est profondément amoureux de sa femme, mais aussi de sa maîtresse. Cet entre-deux lui fait faire des choses très limites mais la psychologie du personnage n’est pas “toute noire”. A l’inverse, si Emma pourrait emporter l’adhésion du public en “femme bafouée” par mon mari, son comportement plus que borderline ne peut jamais nous la rendre totalement sympathique. Si on aurait aimé qu’elle réagisse plus tôt face à cette trahison, Claire Keim apprécie ce choix “qui ne fait que rendre plus puissant le moment où elle craque et perd pied totalement“.

3/ Des seconds rôles réussis. Pour entourer Claire Keim et Jonathan Zaccaï, mais aussi étoffer une intrigue qui ne pourrait pas uniquement se focaliser sur le couple, la série a su s’entourer d’une belle distribution. Parmi les rôles très réussis, soulignons celui d’Olivier Claverie en meilleur ami d’Emma (un homme profondément blessé par la disparition de l’homme de sa vie), Mylène Demongeot en mère très malade de Mattéo. On peut citer aussi la présence de Vanessa David, Philippe Torreton ou Félix Lefebvre. Mais nous souhaitons ici mentionner celle qui est pour nous LA révélation de cette série : Chloé Jouannet. Une sublime comédienne toute en justesse qui parvient à tenir la dragée haute sans rougir à une belle brochette de comédiens. On ne dévoilera rien sur l’évolution de son personnage mais c’est une jeune actrice à surveiller de très près.

Chloé Jouannet et Claire Keim

Infidèle parvient à être un vrai remake, dans le sens où tout en restant fidèle (sans jeu de mot) à son format original, elle parvient à lui donner sa propre identité et sa propre spécificité, notamment en levant le pied sur les côtés très excessifs du personnage principal de la version originale. Bien écrite et bien réalisée, Infidèle aurait mérité d’être un peu plus courte (un ou deux épisodes en moins) car on a parfois l’impression d’une intrigue qui s’étire.
Pour celles et ceux qui n’ont pas vu Dr Foster (et ils sont nombreux), le ton de la série va sans doute un décontenancer mais c’est un pari pour TF1 qui devrait se révéler gagnant. Et une très intéressante partition pour Claire Keim qui, en télévision, sort de plus en plus des rôles dans lesquels le public peut l’attendre et il y a en ça une vraie mise en danger.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneSport

Avec AEW x NJPW Forbidden Door, All Elite Wrestling ouvre les portes interdites

À la uneCulturePop & GeekSorties

Japan Expo : tout savoir sur l’édition 2022

MédiasMusiqueSéries Tv

Dorothée : les 30 ans de son duo culte avec Jerry Lee Lewis

À la uneFranceSanté

Covid-19 : qui peut avoir accès à la 4ème dose de vaccin ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux