ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous… Hors Saison, enquête en haute montagne pour Marina Hands

Dans Hors Saison, mini-série à l’ambiance glaciale, une enquêtrice est confrontée à un tueur et aux choix extrêmes qu’elle fait pour protéger son fils.

C’est quoi, Hors saison ? Alors que la saison touristique s’achève dans la petite station suisse des Cimes, on découvre le corps d’une femme assassinée, jeté dans un ravin dans une mise en scène macabre. La capitaine Sterenn Peiry (Marina Hands) est chargée de l’affaire, et lorsqu’un autre cadavre est retrouvé dans des circonstances similaires de l’autre côté de la frontière, le policier français Lyes Bouaouni (Sofiane Zermani) se joint à l’enquête. Tandis que le duo suit les indices jusqu’à une première piste, Sterenn est frappée par un drame qui va la pousser à prendre des décisions extrêmes pour protéger son fils Jérémy (Cyril Metzger) – quitte à mettre en péril l’enquête et même sa carrière. 

C’est à partir du 1er Septembre que l’on pourra découvrir sur France 3 la mini-série Hors saison, sélectionnée lors de la dernière édition du festival Séries Mania. Ecrite par Sarah Farkas, Marine Flores-Ruimi et Claire Kanny, réalisée par Pierre Monard (Anomalia), c’est une enquête criminelle classique mais néanmoins efficace : aux éléments traditionnels du polar s’ajoutent le cadre spectaculaire des Alpes suisses et le remarquable duo d’acteurs formé par Marina Hands et Sofiane Zermani (alias le rappeur Fianso). 

Nous sommes en Suisse, dans la petite station des Cimes, dans la région des Dents du Midi. La saison hivernale touche à sa fin, les vacanciers et les saisonniers repartent, les boutiques s’apprêtent à fermer… C’est la fonte des neiges qui dévoilent un spectacle macabre : le cadavre d’une femme assassinée, disposé dans une mise en scène intrigante. Bien que fragilisée suite à un drame personnel survenu trois ans plus tôt dans la même station, la capitaine suisse Sterenn Peiry insiste pour être chargée de l’affaire. La découverte d’un second corps dans un état similaire, de l’autre côté de la frontière avec la France, donne une nouvelle orientation à l’enquête. Mais alors que Sterenn collabore avec l’enquêteur français Lyes Bouaouni dépêché sur place, elle découvre que son fils a accidentellement tué sa petite amie dans un accident de voiture. Pour le protéger, Sterenn va alors prendre une décision radicale, sans en mesurer les conséquences.

Sterenn et Bouaouni, duo franco-suisse chargé de l’enquête

Stricto sensu, Hors saison emprunte des chemins balisés, des éléments, des codes du polar et du thriller auxquels nous sommes habitués et qui font écho à d’autres séries. Les meurtres perpétrés des deux côtés d’une frontière, le duo de flics a priori mal assortis, l’enquêtrice victime d’un drame familial, les décisions radicales qu’elle va prendre pour protéger son fils, la présence d’un tueur en série aux motivations que l’on découvre peu à peu. 

La série prend le temps de faire avancer l’intrigue de façon méthodique, l’investigation menée par les deux héros progressant en fonction des résultats des autopsies, des interrogatoires, des géolocalisations de téléphones portables, de recherches méticuleuses. Le scénario évite la multiplication des fausses pistes et des suspects ou les scènes d’action effrénées. On suit ainsi Sterenn et Bouaouni pas à pas, au fur et à mesure des divers éléments qui leur permettent de resserrer l’étau autour du coupable. Ce que l’on peut reprocher à la série, c’est justement ce rythme lent – du moins au début, un élément primordial changeant la donne au milieu de la saison.  

En parallèle, tout un arc narratif est dédié à Sterenn, et plus précisément à la manière dont elle va chercher à maquiller l’accident de voiture au cours duquel son fils a tué sa petite amie. Les motivations du personnage sont crédibles, éclairé notamment par des événements du passé. En revanche, ses méthodes le sont moins – a fortiori pour une enquêtrice décrite comme particulièrement douée. Un peu comme dans Your honor, elle ne cesse de s’enfoncer en prenant des décisions allant à l’encontre de toute logique. Ce qui n’empêche pas qu’on se prenne au jeu, curieux de savoir comment (et si) elle va parvenir à s’en sortir. 

A écouter aussi : Sofiane Zermani invité de La loi des séries

Les Dents du Midi, cadre spectaculaire de cette enquête glaçante

Il faut dire que dans le rôle, Marina Hands est parfaite. L’actrice (déjà géniale dans un rôle totalement différent dans Mytho) est formidablement convaincante ici. Elle offre une palette de jeu très riche et parvient à montrer la dureté et la froideur, puis la fragilité et la douleur de son personnage.  A ses côtés, Sofiane Zermani (que l’on avait déjà remarqué dans Les Sauvages) n’a rien à lui envier, et il séduit dès les premières minutes dans le rôle de Bouaouni, le flic français qui se joint à l’enquête. Le reste du casting réunit entre autres Cyril Metzger, Anna Pieri , Isabelle Caillat, Natassja Tanner ou Christian Gregori, et un Jean-Hugues Anglade toujours excellent (bien que dans un rôle qu’on aurait aimé un peu plus approfondi, ne serait-ce que pour l’acteur puisse montrer l’étendue de son talent.) 

Enfin, il faut souligner le cadre magnifique dans lequel se déroule l’action de Hors saison. Tournée entre le Valais et la Franche-Comté, la série bénéficie des décors spectaculaires des Dents du Midi, à la frontière franco-suisse, et elle exploite parfaitement cet écrin. Elle nous emmène au cœur des montagnes, au détour des routes enneigées, dans la blancheur immaculée des paysages, dans cette station qui s’endort doucement au terme de la saison. Autant d’éléments qui  imprègnent continuellement Hors saison d’une atmosphère assez particulière. Une esthétique qui évoque par moments ce que  les séries scandinaves font de mieux, mais avec une ambiance voire une aura qui donne à la série quelque chose de spécial, comme un petit supplément d’âme. 

Si Hors saison reste une mini-série classique et dont le scénario « patine » au début, elle vaut toutefois largement le détour. Pour son ambiance glaçante particulièrement réussie, mais aussi pour les excellentes prestations de Marina Hands et Sofiane Zermani, qui forment à l’écran un duo impeccable. Ensemble, ils parviennent à nous emporter dans cette histoire imparfaite mais toujours intrigante, dont le suspense tient jusqu’au bout. 

Hors saison
6 épisodes de 50′ environ.
Le 1er Septembre sur France 3.

About author

Traductrice et chroniqueuse, fille spirituelle de Tony Soprano et de Gemma Teller, Fanny Lombard Allegra a développé une addiction quasi-pathologique aux séries. Maîtrisant le maniement du glaive (grâce à Rome), capable de diagnostiquer un lupus (merci Dr House) et de combattre toutes les créatures surnaturelles (vive les frères Winchester), elle n'a toujours rien compris à la fin de Lost et souffre d'un syndrome de stress post-Breaking Bad
Related posts
La Loi des Séries 📺Séries Tv

Garance Teillet et Manon Vuoko - invitées | La loi des séries #775

ActualitéFrancePolitique

Européennes 2024 : sur quels sujets les députés européens agissent dans la vie quotidienne ?

ActualitéVoyages

Que voir en Égypte pendant les vacances ?

À la uneSéries Tv

La série Les gouttes de Dieu aura droit à une saison 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux