À la uneSéries Tv

On a vu pour vous … les 3 premiers épisodes de I know what you did last summer (Prime)

La version télé de I know what you did last summer (Souviens toi … l’été dernier) arrive sur Prime Video. Est-ce qu’une nouvelle fois le slasher a du mal à la télé en version série ?

C’est quoi I know what you did last summer ? Un an après avoir causé un terrible accident le soir de leurs remise de diplôme et dont ils gardent le secret, un groupe de jeunes adultes commencent à être pris pour cible par un tueur. Alors qu’ils essayent de trouver son identité, ils vont découvrir la face caché de leurs ville et de ses habitants.

Slasher et séries télé

Les amateurs de genre et de slashers en particulier vont être servis en ce mois d’octobre. Outre la sortie au cinéma de Halloween Kills, l’arrivée de la bande annonce de Scream, on notera l’arrivée en séries de 2 noms du genre horrifique : Chucky (on y reviendra) et I know what you did last summer sur Prime Video. Initialement lancée dans les années 90 dans le sillon du succès de Scream, Souviens-toi l’été dernier (en VF) s’était démarqué de son aîné par un ton moins “parodique” et un côté 1er degré assez assumé. Sans révolutionner le genre, le premier volet se révélait efficace, porté notamment par Jennifer Love Ewitt. Le second volet poursuivait la mythologie et même s’il se regardait sans déplaisir, il n’atteignait pas la force du premier. Quant au 3ème volet (oui oui il y en a eu un qui n’a rien à voir), on préfère l’oublier.
En attendant, de par sa structure, le slasher a souvent eu mal à la télévision. Des séries comme Harpers’s Island ou même Scream la série s’y sont essayées mais aucune n’a réussi à rivaliser avec ces franchises de cinéma. Sans doute car les personnages comme les histoires ne sont pas pensés pour être étirés sur la longueur mais existent dans une action assez concentrée. Comment dès lors parvenir à corriger le tir ?

Une relecture du genre

Dans cette version “série” du film, on retrouve quelques éléments similaires au film à l’image de l’accident sur le bord de la route, du pacte pour se débarrasser du corps et de la vengeance qui survient un an plus tard. Mais la série se révèle, en tout cas dans ces premiers épisodes, une habile relecture du premier film en partant sur des pistes très différentes. Premier élément de taille : ce n’est plus un illustre inconnu qui est renversé sur le bord de la route mais un membre du groupe des héros de la série. Et cet élément change tout car il permet à la série d’explorer la culpabilité éprouvée par les autres membres du groupe. Autre élément très différent : vu les meurtres perpétrés dans ces épisodes, la série semble avoir renoncé à son mythique tueur habillé en pêcheur ainsi qu’à son implacable “crochet” qu’il maniait si bien dans le film. Mieux, pas l’ombre d’un tueur masqué ou vêtu d’un costume qui permettrait de l’identifier dans chacun de ces 3 épisodes. Pour l’instant, la menace est plutôt sourde, une menace fantôme qui emmène nos héros davantage vers le thriller que le slasher pur (pour l’instant bien sûr). La tension est à son maximum, on ne se sent jamais en sécurité pour les personnages de la série et en ça, c’est pour l’instant assez réussi. La dimension “thriller psychologique” est renforcée par l’énorme twist qui survient à la fin de l’épisode 1. Dès lors, on comprend qu’il sera bien plus facile d’étirer les personnages et leur psychologie. Dernier ajout de la série : fini les héroïnes innocentes et “bonnes copines” des slashers, place ici à un personnage bien plus complexe et dont les troubles sont au moins aussi importants (et intéressants) que l’identité même du tueur.

Reste qu’à l’issu de ces 3 épisodes, on ignore encore dans quelle direction veut aller la série et le chemin nous semble encore loin (avec trop peu de personnages) pour porter l’histoire jusqu’à l’épisode 8. Mais on ne demande à qu’être démenti !

Ce que l’on retient du début de I know what you did last summer

Une relecture du film de 1997 plutôt maline et qui surprend

Une série qui lorgne plus du côté du thriller whodunit que du slasher (pour l’instant)

Une héroïne beaucoup plus complexe que dans la plupart des slashers

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
La Loi des SériesSéries TvThe Générique TV Show

The Générique - TV Show : Les frères Costa (Club Dorothée - Maguy) | La loi des séries #517

À la uneMusique

Après 6 ans d'absence, Adele est de retour avec un tout nouveau titre

À la uneSport

Soupçonné de l’avoir tué, le mari de l’athlète kényane Agnes Tirop a été arrêté

À la uneSéries Tv

De quoi parlera la série dérivée de Dune ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux