ActualitéCulture

On a vu pour vous…Welcome to Woodstock, le road trip musical de la rentrée

 

    Welcome to Woodstock, la nouvelle comédie musicale de Jean-Marc Ghanassia et mise en scène par Laurent Serrano, est l’un des plus gros spectacles du Comédia pour cette rentrée.

Ce projet inédit prend le contrepied des grosses productions du moment, axées sur des classiques du genre (Grease), ou sur des fresques historiques (Jésus).

Surfant sur une vague de nostalgie de la période Mai 68, qui n’a jamais disparu, que ce soit chez les jeunes qui l’idéalisent, ou chez les personnes l’ayant vraiment vécu, Welcome to Woodstock nous invite à revenir plus de 40 ans en arrière… Le tout en musique !

 

Un road trip peace and love.

Ce voyage initiatique, onirique et musical nous invite à suivre le périple d’un groupe de jeunes hippies. Bercés par les idéaux de Mai 68, ils prennent la route du mythique festival de Woodstock, aux USA.

Pendant une heure trente, 12 artistes et musiciens de tous horizons jouent, en live, de nombreux tubes de cette époque, afin d’accompagner en musique ce road trip psychédélique.  Car qui dit années 70 et Woodstock dit bien entendu consommation de produits plus ou moins illégaux, ayant des effets pour le moins intéressants à mettre en scène au théâtre !

 

Bad trip en vue ?

La mise en scène, parlons en justement !

Ce spectacle promettait beaucoup : de nombreux décors possibles, de beaux moments oniriques, en dehors du temps et de la logique, pleins de couleurs et d’émotions, bercés par des musiques cultes.

Et c’est là que le bât blesse. Malgré une volonté de bien faire, Laurent Serrano manque ici cruellement d’imagination et d’ambition. Les décors sont assez pauvres, et tout repose au final sur des effets numériques, certes beaux et efficaces, mais assez simplistes.

La musique quant à elle reste de bonne facture (Janis Joplin, Bob Dylan, The Who…). Elle aurait cependant  gagnée en force avec un choix de morceaux peut être plus populaires.

 

 

La performance des artistes à ce niveau est en demi-teinte. Welcome to Woodstock côtoie l’excellent et le passable. Rien à redire pour les musiciens, en revanche certains chanteurs peinent à trouver leur marque sur plusieurs morceaux, malgré une énergie et une passion évidente pour les artistes qu’ils reprennent ici.

Certes,  dit comme ça, cela fait beaucoup de points négatifs. Mais le jeu, la personnalité et l’entrain des acteurs à nous emmener dans leur périple compense ces défauts et nous font tout de même passer un excellent moment, dans cette belle salle parisienne qu’est le Comédia.

 

Welcome to Woodstock, à découvrir du 15 septembre 2017 au 7 janvier 2018 au Comédia à Paris.

Related posts
À la uneActualitéEconomieFranceModeSociété

« Fashion pact » : quand la tendance semble être au vert

À la uneActualitéCultureInternationalMusique

Algérie : plusieurs morts lors d'un concert du rappeur Soolking

À la uneActualitéArtCultureFestivalInternationalMusiqueSoirées

Scorpions: Plus de 50 ans de carrière et toujours au Top!

À la uneArtCultureFranceSociétéSorties

Les spots les plus instagrammables de Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux