À la uneBuzzCultureMusique

Orelsan annonce le crash de la société dans son nouveau morceau

Son album arrive vendredi et il est évidemment très attendu. Pour mettre le feu aux poudres, le rappeur vient de nous dévoiler un nouveau morceau choc.

Avant de découvrir le nouvel album d’Orelsan ” Civilisation ” le 19 novembre, réjouissons nous de pouvoir déjà écouter un tout premier extrait. Le morceau s’appelle ” l’odeur de l’essence ” et il est accompagné d’un clip particulièrement spectaculaire.

Un cri d’alarme

Les rappeurs redeviennent-ils engagés ? En effet, certains exemples récents évoquent un désir chez les rappeurs de s’exprimer vivement sur l’actualité et sur cette période mouvementée. 2020 était une année historique où l’humanité a subi un réel bouleversement et nous vivons peut-être une époque charnière où des enjeux exceptionnels sont à l’ordre du jour, notamment la lutte contre le réchauffement climatique. De plus, on assiste aussi à une inquiétante montée de l’extrême droite. Une situation qui inspire forcément les artistes. Récemment, le rappeur Booba faisait déjà référence à la crise sanitaire sur le morceau ” Variant ” mais évoquait aussi ” des signes de fin ” de notre société sur un extrait du titre NFT posté sur les réseaux sociaux. Un extrait accompagné d’un visuel en résonance avec l’époque..

Après Booba, c’est donc Orelsan qui muscle son discours avec un titre totalement ancré dans l’époque actuelle. Le rappeur s’exprime notamment sur le racisme, l’avenir de la planète, les inégalités mais également l’omniprésence des chiffres dans un système capitaliste obsédé par la croissance.

” Les jeux sont faits, tous nos leaders ont échoué, ils seront détruits par la bête qu’ils ont créée “

Tout au long du morceau, Orelsan nous balance des phases extrêmement marquantes et percutantes, dans un titre où l’artiste donne l’impression de sonner l’alarme. ” ” L’odeur de l’essence ” est un titre où Orelsan décrit tout ce qui bouillonne dans notre société actuelle, une société qui selon lui foncerait droit dans le mur.. ” On s’bat pour être à l’avant dans un avion qui fonce droit vers le crash “.

Par ailleurs, Orelsan s’exprime aussi sur notre façon de communiquer dans une époque dominée par les réseaux sociaux :

” Plus personne écoute, tout l’monde s’exprime
Personne change d’avis, que des débats stériles
Tout l’monde s’excite parce que tout l’monde s’excite
Que des opinions tranchées, rien n’est jamais précis “

Le rappeur décrit une époque où chacun souhaiterait prendre position sur tout mais où personne ne s’écouterait vraiment. Il évoque également son point de vue sur le système éducatif : ” L’école t’apprend seulement l’individualisme, on t’apprend comment faire de l’argent, pas des amis. “

Un titre qui marque les esprits et qui semble avoir été plutôt bien reçu par les internautes, même si les paroles font débat. Certains lui reprocheraient notamment de ne pas traiter les sujets en profondeur et de rester ” à la surface ” des choses.

Une instru très inquiétante

Pour accompagner ces paroles très fortes, le rappeur a donc choisi de poser sur une prod inquiétante. Un air de fin du monde, des mélodies poignantes et des vibrations très puissantes, le tout sur un rythme boom bap particulièrement entraînant. Un morceau qui ne s’inscrit pas dans la tendance actuelle et qui fait du bien, en soufflant un vent de fraîcheur sur le rap français. Le rappeur est enfin de retour et il n’a pas fait les choses à moitié, pour le plus grand bonheur de ses fans. Concernant le flow, Orelsan rappe comme il en a l’habitude mais la recette fonctionne parfaitement. En effet, il est parfois important de revenir aux bases après 3 ans d’absence, avant d’explorer d’autres sonorités vocales dans l’album.

Avec ce titre, l’artiste évolue une nouvelle fois dans son discours et on est évidement impatients de pouvoir écouter l’album. Un album où l’on pourra notamment retrouver Gringe, le beatmaker Skread mais aussi le duo de producteurs The Neptunes composé d’un certain Pharrel Williams.

Rendez-vous vendredi.

A lire aussi : Rap français : nouvel album de Ninho le 3 décembre

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux