À la uneActualitéFootSociétéSport

Le pape organise un match de football

Une cinquantaine de footballeurs ont répondu à l’appel du pape François ce lundi afin de participer à une rencontre dans le stade de Rome. Un match qui se voulait “interreligieux” et pour la paix.

Une panoplie de stars présentes

Le pape avait convié beaucoup de grands personnages du ballon rond. Et de nombreux ont répondu, qu’ils soient actuellement joueurs, qu’ils l’aient été, ou qu’ils soient entraineurs. En profitant de la trêve internationale pour avoir une date dans un calendrier surchargé, toutes les personnes (une cinquantaine) ont été accueillies par le pape lui même. Le chef de l’Eglise a salué les sportifs les uns après les autres, avant de prendre une photo de groupe. De nombreux joueurs en service tel que Lavezzi, Messi, Buffon, Samuel Eto’o, Ballotelli, Mesnut Özil ou le parisien Marco Veratti ont pu faire le déplacement. Ils ont été accompagnés de plusieurs personnages emblématiques de ce sport tel que Diego Maradona (qui a eu un grand succès), Roberto Baggio et Andrey Shevchenko (Ukraine).

Un match de gala

Le match a eu lieu au Stadio Olympico où réelle ambiance de ferveur régnait, malgré un stade qui n’était qu’à moitié plein. Les deux équipes ont été sous les ordres de Tata Martino (ancien entraineur du Fc Barcelone et actuellement sélectionneur de l’Argentine) ainsi que d’Arsène Wenger, le coach d’Arsenal. Le match a semblé manquer légèrement de rigueur, et le match s’est finit sur le score de 6-3, l’équipe de Del Pierro ayant remporté la partie face à celle de Maradona (pourtant en forme tout le match).

Source AFP

Un message humaniste

Les enjeux de ce match étaient bien plus important qu’une simple exhibition de footballeurs. Le but principal était d’adresser un message “interreligieux” et de paix, à l’heure ou de nombreux conflits éclatent entre communautés religieuses. Le pape a définit cette rencontre comme «un geste hautement symbolique pour faire comprendre qu’il est possible de construire une culture de la rencontre et un monde de paix, où les croyants de différentes religions, conservent leur propre identité – parce que quand je dis ‘dépasser’ cela ne signifie par ‘mettre de côté’: non, croyants de religions, conservant leur propre identité, peuvent vivre en harmonie dans le respect réciproque». Les fonds débloqués avec ce rendez-vous vont être reversés à une association, Un Alternativa di vita “, qui vise à améliorer la situation des enfants défavorisés en Argentine.
L’ensemble des joueurs ont également adhéré à un manifeste aux valeurs de paix, de dialogue, ainsi que de tolérance religieuse.

 

Crédit image à la une : HO/AFP

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMusique

C’était il y a 30 ans… la sortie de Nevermind de Nirvana

À la uneInsoliteInternational

Le terrible château de Dracula devient centre de vaccination

À la uneFaits DiversFrance

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée par un mineur

À la uneFrance

Double-meurtre dans les Cévennes : le suspect s’est rendu

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux