À la uneActualitéFrance

Paris : les trottinettes électriques en libre-service bientôt interdites ?

Ce mardi, la Mairie de Paris s’est adressé aux trois opérateurs privés de trottinettes électriques. Elle exige que des modifications soient apportées sur la limitation de la vitesse et le stationnement, sous peine que les contrats ne soient pas renouvelé. 

Environ 15000 trottinettes concernées par les menaces 

Suite au récent décès d’une femme percutée par une trottinette, David Belliard, l’adjoint aux transports s’est montré intransigeant avec les trois opérateurs des trottinettes. Lors d’une convocation, les représentants de Lime, Dott et Tier ont été averti que des efforts devront impérativement être fournis s’ils ne veulent pas voir leurs offres de libre-service supprimés.

L’échéance du contrat en octobre 2022

Les contrats arriveront à échéance en octobre 2022 pour les trois opérateurs. Ces derniers ont tous décroché un contrat de deux ans en juillet 2020. Les opérateurs ont mis en circulation presque 5 000 véhicules chacun

D’ici la date butoir « une amélioration significative » devra être remarquée, précise à l’AFP David Belliard. L’adjoint de la maire PS Anne Hidalgo, demande à ce que « les trottinettes trouvent leur place dans l’espace public sans provoquer de trouble, de danger supplémentaire, notamment pour les piétons ». 

Brider la vitesse à 10 km/h maximum 

De nombreuses grandes villes comme « New York, Barcelone, Boulogne-Billancourt ou Issy-les-Moulineaux ont supprimé les trottinettes électriques », précise David Belliard. 

Avant d’arriver à cette suppression, l’adjoint d’Europe-Écologie Les verts demande à ce que les engins soient bridés à 10 km/h dans les zones à forte densité piétonne, rapporte l’AFP. De même que ces zones devraient aussi concerner les sorties d’école, où il y a une forte affluence de personnes. 

Les règles qui étaient déjà en vigueur 

Actuellement, la loi interdit aux trottinettes d’excéder la vitesse de 25 km/h. Néanmoins, à Paris depuis l’été 2019, la vitesse est limitée à 20 km/h pour les trottinettes électriques. De plus, les utilisateurs ont interdiction de se garer sur les trottoirs. 

Des mesures jugées insuffisantes 

David Belliard déplore auprès de l’AFP avoir « beaucoup de remontées négatives sur les trottinettes qui roulent sur les trottoirs ». Ce sentiment d’insécurité est d’autant plus légitime lorsque l’on apprend qu’une jeune femme est décédé après avoir été percuté

Les faits se sont déroulés le 14 juin dernier, l’Italienne de 32 ans était en train de discuter avec une de ses amies sur une allée piétonne le long de la Seine. Au milieu de cette discussion, la femme s’est faite violemment renversée avant que ses agresseuses ne prennent la fuite

La jeune femme décédera deux jours plus tard suite à ses blessures.  

À lire aussi : Hellfest : 350 groupes pour une double édition en 2022

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux