À la uneActualité

Pass sanitaire : les pompiers en grève

Les soldats du feu protestent contre la vaccination obligatoire. Le principal syndicat dépose un préavis de grève nationale illimitée dès le 9 aout. 

Obligation vaccinale 

Le 4 aout dernier, la Fédération autonome des sapeurs-pompiers professionnels et des personnels administratifs et techniques spécialisés (FA/SPP-PATS) publie un communiqué annonçant un préavis de grève. Le mouvement social débutera le lundi 9 aout en même temps que la mise en application du projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire. Dans ce communiqué, le syndicat ne s’oppose pas à la vaccination mais à son obligation. 

« Si notre organisation syndicale ne s’oppose pas à la vaccination, le caractère obligatoire de celle-ci renverse, au nom « de circonstances exceptionnelles durables » nombre de principes inscrits au plus haut niveau de la hiérarchie normative. »

FA/SPP-PATS

Dès le 15 septembre, les pompiers comme le personnel soignants sont concernés par l’obligation vaccinale. Le président de la République l’avait annoncé lors de son allocution le 12 juillet dernier. Cette mesure avaient fait immédiatement l’objet d’une contestation d’une dizaine d’organisations syndicales de pompiers. Jeudi, le Conseil Constitutionnel est venu confirmer le projet de loi. 

Les pompiers ont-ils le droit de faire grève ? 

84% des pompiers sont des volontaires, le reste est constitué de professionnels. Ces derniers bénéficient du statut de fonctionnaires des collectivités territoriales. A ce titre, ils peuvent exercer leur droit de grève mais ils sont astreints au service minimum. Ils peuvent être en outre réquisitionnés par le préfet. Toute grève doit être préalablement déclarée 48 heures à l’avance afin de laisser à la chaine de commandement le temps de s’organiser. A noter que les grèves des pompiers ne se traduisent pas par un arrêt du travail mais par la pose de banderoles sur les casernes ou encore sur les véhicules. 

Toutefois, tous les pompiers ne sont pas logés à la même enseigne. Les marins-pompiers de Marseille et les sapeurs pompiers de Paris ne peuvent pas être en grève. Ces soldats du feu sont des militaires. La loi du 3 juillet 1972 interdit aux militaires d’adhérer à des groupements ou des associations à caractère politique. Les articles 10 et 11 du statut général du militaire interdisent de se constituer en syndicats professionnels et excluent l’exercice du droit de grève. 

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéCinéma

On a vu pour vous ... Civil War, le choc ciné de ce début d'année

ActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre … l’affaire Simone Weber

À la uneMédiasPolitique

Est ce que cette "supposée" nièce de Marion Maréchal qui fait le buzz sur TikTok existe vraiment ? 

À la uneMédias

Pourquoi Jean-Pierre Foucault est animateur sur Europe 1 cette semaine ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux