La mise en scène de l’immobile est-elle possible ?

 

Parce que les visites muséales ne sont pas toujours des plus attractives, les As se sont intéressés au concept novateur d’une jeune actrice.   

Vendredi 30 novembre, nous avons eu le plaisir de recevoir Pauline Caupenne, jeune actrice vue en 2016 au cinéma dans « La Forêt de Quinconces » de Grégoire Leprince-Ringuet et fondatrice des « Visites Imaginaires » aux musées Picasso et Gustave Moreau à Paris.

Grâce à son expérience de la scène théâtrale, Pauline a décidé de faire vivre les œuvres en les confrontant au jeu de l’acteur via le happening.

L’émission s’est clôt sur une lecture live d’un poème de Charles Baudelaire tiré des « Fleurs du Mal ».

Pauline Caupenne : « La beauté ce n’est pas uniquement un paysage ou une muse. La beauté peut se retrouver dans quelque chose de plus trash, de plus sombre. »

« Picasso vivait dans une chambre de bonne à Montmartre et quand on voit des comportements très bourgeois et silencieux dans les musées, on se dit que ce n’est pas possible […] Une toile ça hurle. »

 

Pauline Caupenne et l’équipe des As du Placard

 

Avec dans cette émission :

Marie-Adélaïde Bouyssou : Animatrice / Chroniqueuse

Stéphane Villeneuve : Rédacteur en chef / Chroniqueur

Antoine Federico : Sniper / Chroniqueur

Zacharie Gautier : Réalisation en régie / Montage