ActualitéBrèvesEconomieSociété

Peut-on gagner de l’argent en répondant à un sondage?

On entend souvent parler de l’Ifop, l’Insee, Harris Interactive qui publient des sondages. Mais certains sites et certaines applications proposent de remplir des questionnaires contre de l’argent. Bon plan ou arnaque?

Les sondages permettent aux entreprises, aux Etats, ou encore aux médias de prendre la température de la population. En posant la même question à un échantillon représentatif, on peut se faire une idée de l’avis global sur telle ou telle question. Mais certains, moins connus du grand public, proposent des enquêtes rémunérées pour obtenir leurs réponses. Des bons d’achat ou de l’argent, directement déposé sur votre compte sont proposés.

Il existe des dizaines de sites et d’applications qui proposent de rémunérer la participation à des sondages. Mais il faut se méfier des arnaqueurs. Première règle: si on vous demande de payer pour vous inscrire, passez votre chemin. Ensuite, il faut éviter ceux qui proposent plus de cinq euros contre un sondage. L’argent gagné en répondant à des sondages permet seulement d’arrondir les fins de mois. Il ne remplace pas un salaire. En général on voit les sites proposer autour d’un euro par sondage. Le maximum à attendre avoisine les deux cents euros par mois.

Il est à noter qu’un sondage repose sur sa représentativité. Mais ce sont ceux qui ont besoin d’argent qui vont sur ces applications et sur ces sites. Parmi eux, beaucoup d’étudiants arrondissent leurs fins de mois. L’échantillon s’exprimant n’est donc pas si représentatif que ça.

À​ ​lire​ ​aussi: Macron « inquiétant », « autoritaire » : au plus bas dans les sondages

Related posts
ActualitéSociété

3 successions de stars qui se terminent mal

ActualitéFranceMédias

Qui est Keiona, la drag queen candidate de Danse avec les stars ?

ActualitéSéries Tv

On a revu le pilote ... de Tonnerre Mécanique (1985)

ActualitéSéries Tv

Plus belle la vie : dans quelles séries a-t-on pu voir Delphine Chanéac ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux