FemmesSexe

Peut-on utiliser sans risque des sextoys pendant l’épidémie de coronavirus?

L’Université d’Indiana aux Etats-Unis, a démontré à travers une étude scientifique élaborée par le centre de promotion de la santé sexuelle que l’utilisation des sextoys est bénéfique pour l’organisme. En effet, il améliore la fonction sexuelle et favorise des comportements sains dans les couples.

De plus, certains sextoys comme par exemple, les boules de geisha pour la femme, permettent d’aider à retrouver des muscles pelviens toniques après l’accouchement. Chez l’homme, l’utilisation de certains sextoys permet de lutter contre des pathologies sexuelles telles que l’éjaculation précoce.

Beaucoup de spécialistes en santé sexuelle et sexologues recommandent l’utilisation de sextoys seul ou en couple, mais comme pour tout dans le sexe, la clé de la réussite réside dans l’utilisation de ces produits de manière saine, sûre et responsable.

Au cours de ces semaines, pendant lesquelles les citoyens de la moitié de l’Europe et de nombreux autres pays dans le Monde sont obligés de rester chez eux pour éviter la propagation du redoutable coronavirus, une question se pose : Pouvez-vous utiliser des sextoys sans contracter la maladie?

L’OMS comme agent rassurant


Dans cette période de confinement et de coronavirus, nous sommes nombreux à avoir des doutes sur la manière de gérer les relations affectives et de couple, sans compter les rapports sexuels. Peut-on maintenir des relations sexuelles? Que se passe t’il chez tous les jeunes couples? Et l’usage de sextoys? La chose la plus sensée à faire à ce stade est de s’adresser à l’OMS, l’organisation mondiale de la santé. Celle-ci déclare que la maladie peut être transmise de personne à personne par des gouttelettes respiratoires qui sont expulsées du nez ou de la bouche lorsqu’une personne tousse ou éternue.

Le virus ne se transmet par les fluides génitales, mais durant les contacts intimes, il y a les baisers, les caresses et le toucher. Ainsi, il est recommandé d’éviter de s’embrasser lors des relations. De même, il est conseillé de ne pas pratiquer de relations sexuelles orales-anales.

De même il est recommandé de ne pas avoir de rapports sexuels avec des personnes qui ne vivent pas ensemble quotidiennement et de maintenir des relations sécurisées dans lesquelles des positions sont pratiquées dos à l’autre.

Dans le cas où l’un des participants souffre d’une maladie importante qui pourrait être aggravée par l’infection au COVID-19, il est conseillé d’éviter les rapports sexuels. En ce qui concerne l’utilisation de jouets sexuels, leur utilisation n’est pas dangereuse tant qu’elle est utilisée en toute sécurité.


A la question de Comment dois-je laver mon sextoy, la réponse est simple, il suffit d’utiliser de l’eau tiède et du savon neutre avant et après chaque utilisation, bien que pour se soigner dans santé et exclure tout danger, vous devez également utiliser un agent désinfectant et nettoyant. Vous trouverez ici plusieurs de ces produits qui s’adaptent à tout jouet, quel que soit le matériau à partir duquel il est fabriqué. Nous déconseillons également de stocker plusieurs jouets sexuels ensemble, surtout s’ils sont fabriqués à partir de matériaux différents.

Le stockage de plusieurs jouets dans le même tiroir peut provoquer des réactions entre les jouets lorsqu’ils entrent en contact. Les matériaux les plus gélifiés réagissent en altérant leurs qualités d’origine et en posant un risque pour la santé, par exemple certaines infections.

Quelles erreurs peuvent mettre notre santé en danger?



De nombreux experts en santé, comme le médecin espagnol Gerardo Ventura Serrano, secrétaire de l’Association espagnole de gynécologie et d’obstétrique (AEGO), affirment que l’une des erreurs les plus fréquentes est de ne pas laver correctement ces articles.

La désinfection complète est obtenue en faisant bouillir les jouets, bien qu’une autre option soit de recourir à Nettoyant pour sextoys, c’est-à-dire utiliser un désinfectant et un nettoyant spécifiques pour chaque type d’article. Cela doit être fait avant et après chaque utilisation, pour éviter d’exposer le corps aux virus, bactéries et champignons.

Au-delà de la désinfection appropriée, un autre aspect à considérer est le matériau de ces produits sexuels. Actuellement, la plupart d’entre eux sont déjà fabriqués avec du silicone qui offrent des sensations de plaisir et de confort tout en étant totalement inoffensifs, mais il existe encore des jouets en “gelée de caoutchouc”, qui à son tour provient de plastiques de type “phtalate”, un matériau très polluant pour l’environnement tel que décrit par la Harvard School of Public Health (USA).

Bien sûr, les jouets sexuels sont individuels. Il est vrai qu’ils peuvent être utilisés par paire tout en respectant les mesures de protection et d’hygiène, mais chaque produit doit être à usage personnel et non transférable si l’on veut éviter les risques indésirables. Ces gadgets, s’ils ne sont pas utilisés correctement, peuvent propager des maladies sexuellement transmissibles. Une étude de l’Université d’Indiana (États-Unis) a révélé un risque de contagion du virus du papillome.


Le coronavirus, qui laisse derrière lui un très grand nombre de décès dans le monde, ne peut pas se propager par l’utilisation de ces jouets, tant qu’ils sont utilisés de manière responsable et en toute sécurité. Le sexe c’est la santé, mais pour qu’il en soit ainsi, nous devons faire un usage sain de cette pratique agréable

Related posts
FemmesSexe

Les meilleures choses à acheter quand on est en couple

Sexe

Cara Saint Germain : "Le porno m'a choisie"

Sexe

Anna Polina (actrice porno) : "Je voulais faire un métier mieux payé que les hommes "

À la uneActualitéFemmesInternational

L'ONU alarmée par l'exacerbation des violences conjugales

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux