EquitationSport

Peyo, le cheval qui intervient dans les chambres d’hôpitaux

A travers toute la France, un cheval doté d’un « sixième sens », Peyo, redonne le sourire aux personnes malades. Avec son propriétaire et soigneur Hassen, ils permettent aux patients de vivre des instants magiques directement dans leur chambre d’hôpital. Un reportage émouvant leur est consacré intitulé Peyo, cheval de cœur, diffusé début Janvier sur la chaîne Equideo.

En effet, ce cheval n’est pas comme les autres.

Après avoir traversé le monde et donné de nombreux spectacles burlesques, Hassen remarque que Peyo se comporte de manière excessivement amicale, avec une grande empathie envers les personnes âgées et les enfants. Lassée par les tournées et après un évènement dramatique personnel, il décide de se reconvertir et créé l’association Les Sabots du Cœur. Depuis, Peyo et Hassen parcourent ensemble les hôpitaux de France et même d’Europe dans le but de faire des heureux et d’apporter de la joie auprès des malades. Grâce à son don, Peyo est très apprécié de tous, Hassen le dit lui-même :

« Des chevaux capables de lire en nous avant même qu’on ressente nous même les choses, ce sont des chevaux assez rares. Il y en a mais c’est très très rare. Les chevaux qui ont une longueur d’avance ce n’est pas simplement les chevaux qui vont venir vous faire un câlin ou vous renifler, c’est les chevaux qui ont comprit et qui savent viser le point fragile chez une personne. […] On observe à chaque fois que quand il y a une pathologie assez compliquée, le cheval se dirige vers le membre malade […] et se met à avoir des réactions assez surprenantes. Ce comportement est unique de la part d’un cheval, d’avoir autant d’humanité. »

Des résultats plus que positifs auprès des patients.

Le personnel médical rapporte dans le reportage que les visites de Peyo sont bénéfiques pour les malades, notamment les personnes atteintes d’Alzheimer. Être en contact avec des animaux permet de s’ouvrir au monde et de communiquer d’une autre manière. Des patients ont révélé des facettes d’eux-mêmes que les médecins ne soupçonnaient pas grâce à Peyo, et même les plus renfermés se sont laissé séduire par son gros museau.

« On obtiens des résultats qu’on ne peut pas obtenir en temps normal » déclare Sandrine, une aide-soignante du centre hospitalier La Chartreuse, à Dijon, là où a lieu de reportage.

Vous pouvez retrouver Peyo et Hassen via les réseaux sociaux et le documentaire sur le site de la chaîne Equideo.

Related posts
À la uneFootSport

Football : Strasbourg, de l’ombre à la lumière

À la uneSport

Top 6 des célébrités à fond dans le Poker !

À la uneFootSport

Un retour de la Ligue 1 encore écarté par le Premier Ministre

À la uneFormule 1Sport

Formule 1 : Felipe Massa donne des nouvelles de Michael Schumacher

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux