ActualitéInternational

Pistorius entre les mailles du filet?

Le 12 septembre 2014, l’Afrique du Sud est sous le choc. Oscar Pistorius a été reconnu coupable de coups mortels ayant entraîné la mort de sa petite amie Reeva Steenkamp en février 2013, mais sans que l’intention de tuer ne soit retenue. “Il a agi de manière négligente quand il a tiré à travers la porte des toilettes sachant qu’il y avait quelqu’un derrière.” précisa la juge Thokozile Masipa. Comment en effet imaginer que d’appuyer sur la gâchette en direction des toilettes puisse tuer sa petite amie qui se trouvait derrière la porte ? Pour se défendre, l’homme a toujours affirmé avoir ouvert le feu « par erreur » pour neutraliser ce qu’il croyait être un cambrioleur. L’ironie est ici morbide mais la juge vient bel et bien d’éviter à l’athlète paralympique la perpétuité.

Oscar Pistorius est de retour au tribunal ce lundi 13 octobre pour connaitre d’ici jeudi sa peine. A Pretoria, des témoins, à commencer par ceux de la défense, se succèdent à la barre pour tenter de peser sur la décision du juge, Mme Thokozile Masipa, chargée de rendre la sentence. Elle pourrait mettre sa décision en délibéré et ne pas se prononcer immédiatement.

 

Toutes les sanctions sont envisageables : incarcération, prison avec sursis, arrêts domiciliaires, simple amende : tout est possible et Oscar Pistorius a peut-être même une chance d’éviter l’incarcération Le code pénal sud-africain ne prévoit en effet aucune peine automatique pour homicide involontaire.

Selon la jurisprudence, pourraient aussi rentrer en compte d’autres facteurs comme les remords exprimés par l’athlète, son casier judiciaire vierge ou encore la nécessité ou non de le maintenir derrière des barreaux pour protéger d’autres vies humaines.

La juge pourrait aussi entendre la famille de Reeva Steenkamp si elle vient témoigner, comme c’est la pratique avant la sentence en Afrique du Sud.

Le parquet pourrait faire appel, mais dans l’immédiat la juge a considéré qu’il n’avait pas apporté durant le procès, retransmis de bout en bout à la télévision, la démonstration que le sportif avait une intention homicide. Elle lui a laissé le bénéfice du doute.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFaits DiversInternational

Un enfant de 2 ans tue sa mère par balle, le père est arrêté

À la uneInternational

Tirs sur des manifestants à Beyrouth : 6 morts et 30 blessés

À la uneActualitéPolitique

"La police tue" : Philippe Poutou dérape dans VIPol

À la uneActualitéReportages

C'est quoi le QJ, le nouveau projet de Paris pour les jeunes ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux