À la uneBuzzFranceMédias

Polémique : est-ce qu’Alexis Corbière a révélé une info secret-défense ?

Alexis Corbière armes livrées Ukraine France secret défense franceinfo

En plein contexte de guerre, Alexis Corbière s’est retrouvé dans une situation délicate après avoir évoqué partiellement le contenu des livraisons d’armes françaises à l’Ukraine en direct.

Alexis Corbière était l’invité de Marc Fauvelle et Sahlia Brakhlia ce mercredi 9 mars sur Franceinfo. Interrogé sur les équipements militaires français envoyés en Ukraine, le député La France Insoumise s’est permis de divulguer des informations qu’il n’aurait pas dû. À savoir, une partie du contenu de ces livraisons : « Il y en a très peu. Vous parlez des armes françaises. Ce sont des gilets par balles et quelques missiles antichars« .

Surpris, les deux journalistes de franceinfo ont alors demandé au proche de Jean-Luc Mélenchon s’il disposait de la liste des armes fournies. « Je siège à la commission de la Défense et des forces armées et je ne me vois pas vous dire la liste« , a-t-il rétorqué. Par la suite, Alexis Corbière a essayé tant bien que mal de se rattraper. Mais c’était déjà trop tard et l’animateur de la matinale l’avait remarqué : « C’est pour ça que je vous pose la question parce qu’on ne la connaît pas et vous venez de nous la donner ! J’avais cru comprendre qu’il y avait un secret défense sur cette question mais je me suis peut-être trompé« .

Accusé d’avoir violé le secret-défense

Interrogé par le média à la suite des propos du député LFI, le ministère des Armées a déclaré qu’il « ne commentait pas le contenu des livraisons pour des raisons expliquées maintes fois par la ministre et le porte-parole du ministère français des Armées (Florence Parly, ndlr)« . En effet, si aucune communication n’est faite sur ces détails, c’est dans un objectif bien précis.

Nous ne communiquons pas le détail des équipements livrés pour ne pas donner d’information sensible aux belligérants russes et pour des questions de sécurité.

Ministère des Armées – Fin février 2022

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, n’a pas tardé à réagir non plus. Lors de son point presse en sortie du Conseil des ministres, il a notifié le manque de responsabilité d’Alexis Corbière. « Qu’un député, membre de la Commission de la Défense, se permettre de relayer les informations diffusées dans le cadre de cette réunion (organisée à huit clos, ndlr) ça n’est pas responsable (…) Par ailleurs, c’est fait dans des conditions de légèreté et d’approximation assez soutenues si j’ai bien lu les citations« .

À lire aussi : C’est quoi “les couloirs humanitaires” mis en place en Ukraine ?

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneÉtudiantFranceSexe

Les préservatifs gratuits pour les 18-25 ans dès le 1er janvier 2023

À la uneMédiasMusique

Qui est Maskey, ce YouTuber français ?

À la uneMédias

Disparition brutale du producteur Franck Saurat à 55 ans

À la uneSéries Tv

No man's land : Arte lance le tournage de la saison 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux