Covid19: Déplacements de 100 km à vol d’oiseau autorisés. Port du masque obligatoire dans les transports en commun pour les plus de 11 ans. Attestation de l’employeur pour circuler à l’heure de pointe dans les transports en Ile de France. Les dernières annonces pour le 11 mai à retrouver dans notre live et lepoint sur l'évolution de l'épidémie.

ActualitéBrèvesFranceInsolite

Pour aller à Disneyland, ils déboursent 9000 euros

50 étudiants, 12 taxis, 400 kilomètres, 9000 euros et 1 Disneyland. Voilà un week-end d’intégration dont les étudiants rennais se souviendront.

Dans la nuit du 21 au 22 septembre, cinquante étudiants d’une école de Rennes se sont retrouvés à 1h30 du matin pour partir en week-end d’intégration à Disneyland. Le car qui est censé les amener de Bretagne en Île-de-France a un problème technique. Le président du Bureau des Etudiants (BDE) essaie de trouver un remplacement. Mais à cette heure tardive, aucun n’est disponible. Il contacte donc le directeur de l’école et lui propose une solution de rechange. Il va contacter le site taxi-rennes.fr et amener ses étudiants en taxi sur quatre cents kilomètres. Le directeur de l’école accepte.

Taxi GIF - Find & Share on GIPHY

Douze taxis sont dépêchés. Les étudiants montent en voiture à 3h20, et le voyage commence. Les véhicules commencent à partir en cortège mais finissent par faire des arrêts séparément pour se reposer où refaire le plein. Loin de se laisser abattre par leur désagrément, les voyageurs gardent la bonne humeur.

Les taxis déposent les cinquante étudiants devant les grilles de Disneyland à huit heure du matin. Soit deux heures avant leur ouverture. Facture finale: 9 360 euros. L’histoire ne dit pas combien de temps ils ont dû faire la queue pour La Tour de la Terreur.

Si l’anecdote paraît insolite, la compagnie de taxi semble avoir l’habitude de ce type d’occurrence. Comme le rappelle l’un des chauffeurs pour Le Télégramme“Lors de la dernière coupe d’Europe de foot, toute l’équipe de Pologne et l’ensemble du staff technique sont arrivés à l’aéroport de Rennes. Ils voulaient se rendre à la Baule. Nous étions au total 22 taxis, tous pleins, pour les amener. En plus, c’était pendant la fête de la musique. Autant vous dire que ça râlait parce qu’il ne restait plus beaucoup de taxis à Rennes.”

À​ ​lire​ ​aussi: Le parc Disneyland s’agrandit d’ici 2021

Related posts
À la uneActualitéBrèvesInternational

Une adolescente indienne parcourt 1200 km à vélo en transportant son père blessé

À la uneFranceSanté

Plus de 535 000 œufs contaminés par une bactérie.

À la uneActualitéBrèvesCinéma

Justice League 2 ne devrait pas voir le jour

À la uneInsolitesociété

La question du jour : pourquoi ne peut-on pas voir dans le noir ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux