ActualitéMusiqueRégions

Pourquoi Joe Dassin est populaire dans le sud-ouest ?

C’est l’histoire d’une fanfare, du sud-ouest et des férias qui a remis au goût du jour un morceau de Joe Dassin pourtant sorti en 1977. Un single qu’il n’est pas rare d’entendre dans certains matchs de rugby ou encore en boîte de nuit. Pourtant tout démarre dans la petite commune de Pomarez située dans le département de Les Landes.

« Moi, j’avais le soleil, jour et nuit dans les yeux d’Emilie. Je réchauffais ma vie à son sourire … ». Et c’est ainsi que cette musique est devenue l’hymne de tout un peuple. Et quel beau peuple ! Le sud-ouest et ses valeurs, le sud-ouest et le rugby, le sud-ouest et les férias ! Dernièrement, c’est le Collectif Métissé qui en a fait un remix, à l’été 2023.

Joe Dassin, roi du sud-ouest !

Pourtant, « Les yeux d’Emilie », n’est pas un titre qui date d’hier mais plutôt d’avant-hier. Sorti en 1977, la musique tombe dans « l’oubli »… Jusqu’à ce qu’une fanfare du sud-ouest basée à Pomarez décide de la remettre au goût du jour en la rendant festive plus qu’elle ne l’est déjà. Fort de ce succès, la fanfare enregistre et sort le single en 2016 dont le clip cumule plus de 7 millions de vues sur YouTube.

YouTube video

Depuis, il n’est pas rare d’entendre cette musique extrêmement populaire dans le sud-ouest de la France lors des férias, en boîte de nuit et même dans de grands événements sportifs prestigieux. En 2010, la fanfare de Pomarez remet en lumière la musique de Joe Dassin et ce tube devient rapidement incontournable. Au point, qu’en 2015, elle devient l’hymne des supporters de l’Euro de basket. Forcément, le rugby étant une « religion » dans cette partie de l’Hexagone, il ne fallait pas attendre plus longtemps pour que le sport au ballon ovale s’accapare à son tour de cet hymne. Alors non-officiellement, « Les yeux d’Emilie » devient l’hymne de la Coupe du monde de rugby qui s’est déroulée en France. Alors de Dax jusqu’à Mont-de-Marsan en passant par Bayonne, il n’est pas rare d’entendre dans un petit stade d’un village du Béarn ou dans une fête de Bigorre résonner cette certaine Emilie, de son quartier du vieux Québec.

YouTube video

A lire aussi : « Un sentiment de choc, un bruit sourd, une explosion » : Mathias, tétraplégique, revient sur son accident en rugby

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Anthracite, la nouvelle série de l'équipe de Profilage

ActualitéCinémaHistoire

Godzilla vs Kong : est-ce que la Terre est vraiment creuse ?

ActualitéSéries Tv

C'était en 2000 ... Les experts, révolution scientifique dans la série policière

ActualitéSéries Tv

On débriefe pour vous... Ripley, entre ombre et lumière (Netflix)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux