À la uneFrance

Pourquoi la centrale à charbon de Saint-Avold va-t-elle redémarrer l’hiver prochain ?

Le ministère de la Transition énergétique a confirmé la relance de la centrale à charbon de Saint-Avold l’hiver prochain. Cela se fera en raison de la situation en Ukraine et de la faiblesse du réseau électrique.

Moins d’1% de l’électricité produite

La centrale de Saint-Avold va redémarrer l’hiver prochain « à titre conservatoire, compte tenu de la situation ukrainienne » a expliqué le ministère de la Transition énergétique. Cela permettra en effet de sécuriser l’approvisionnement électrique de la France. Le ministère a ajouté que le charbon représentera moins d’1% de l’électricité produite. De plus, la centrale n’aura recours à aucun charbon russe. D’anciens salariés de la centrale de Saint-Avold, des retraités et des sous-traitants seront ainsi embauchés pour faire fonctionner la centrale. Celle-ci nécessite environ 70 employés. Ils travailleront à partir de la rentrée, lorsque toutes les installations auront été testées.

Quel coût environnemental ?

La centrale mosellane de Saint-Avold avait été fermée le 31 mars dernier après 71 ans d’activité. Ce choix était alors motivé par le fait que le charbon est presque trois fois plus polluant que le gaz. Le gouvernement garantit donc que cette reprise ne remet pas en cause l’engagement d’Emmanuel Macron de fermer l’ensemble des centrales à charbon du pays. Le ministère a également évoqué des « contreparties environnementales » comme « des projets de reforestation par exemple ». Il a enfin expliqué à Ouest France que « C’est une mesure de précaution pour se donner les moyens de pouvoir l’utiliser au cas où il y aurait besoin cet hiver. On verra si on l’utilise ou non. Notre maître-mot, c’est l’anticipation ».

C’est une mesure de précaution pour se donner les moyens de pouvoir l’utiliser au cas où il y aurait besoin cet hiver. On verra si on l’utilise ou non. Notre maître-mot, c’est l’anticipation.

Le ministère de la Transition énergétique pour Ouest France

Le choix du gouvernement a toutefois été critiqué, notamment en raison de son coût environnemental. Le GIEC estime en effet que les centrales à charbon émettent 68 fois plus de CO2 que les centrales nucléaires dans la production d’électricité. De plus, Saint-Avold ne devrait apporter en un hiver qu’un quart de la production de la centrale nucléaire de Fessenheim, fermée en 2020.

A lire aussi : 5 conseils simples pour réduire sa consommation d’énergie

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Dans le remake de quelle série française Michael Fassbender (X-Men) va bientôt jouer ?

À la uneFranceMédiasSociété

Pourquoi les Enfoirés sont tous en colère ?

À la uneFrancePolitique

Pourquoi le métro ne s'arrêtera plus en cas de malaise voyageur ?

À la uneMédias

Touche pas à mon poste : Hanouna et Combal réconciliés ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux