À la uneBuzzMusique

Pourquoi le concert de Booba a été annulé au Maroc ?

Considéré comme l’un des pionniers du rap français actuel, Booba est presque plus connu pour ses polémiques et ses clashs, que pour sa musique. Mais cette fois, l’annonce du boycott et de l’annulation de son concert à Casablanca n’a pas dû le ravir…

Le concert qu’il devait honoré le 21 juin dans la magnifique capitale économique du Maroc, s’est, en effet, vu annulé par les autorités locales.

Le célèbre rappeur était victime de boycott depuis quelques temps en raison d’accusations de sexisme. Ces blâmes à son égard, sont fondés par les propos dégradants qui composent certaines paroles de ses chansons. Alors même qu’il était très apprécié au pays du couchant, les marocains l’ont dénoncé sur leur réseau sociaux pour « propos dégradants envers les femmes marocaines et nord-africaines » dans ses nouveaux titres.

Parmi les morceaux accablés de Booba, de son vrai nom Elie Yaffa, se trouve le rap : « Génération Assassin » où l’icône chantait : « je vais à la Chicha qu’pour les beurettes ». Mais encore le titre « E.L.E.P.H.A.N.T » où il dénonce Ruby, une jeune Marocaine mineure qui avait assisté aux soirées « Bunga Bunga » de « l’ex-Cavalière » d’origine Italienne, dans la phrase : « petite Marocaine se tape Berlusconi ».

YouTube video

Mouvement d’opposition au « Duc de Boulogne »

Pour exprimer leur révolte au sexisme que Booba véhicule à travers sa musique, 4 500 opposants ont signé une pétition en ligne visant à faire annuler son concert. Sous les commentaires de la pétition, de nombreux partisans acclament leur victoire suite à l’annonce de la déprogrammation du show, d’autres en revanche s’offusquent de « l’hypocrisie » de cet acte. Ils se justifient en disant que la quasi-totalité des rappeurs français actuels usent de propos sexistes dans leur texte et ne se font pas boycotter pour autant…

Une plainte a également été déposée à l’encontre de Booba par le Club des Avocats au Maroc, pour « diffamation et injures portées contre les femmes marocaines », les détails de la poursuite n’ont pour le moment, pas encore été dévoilés.

L’ancien petit protégé de Booba, le jeune rappeur marocain Maes lui a exprimé son antipathie sur Twitter en ne manquant pas de lui souligner qu’il n’était clairement plus le « bienvenu ».

Les organisateurs du concert, en dépit du boycott et de la haine médiatique de son hôte, avaient encore espoir de tout de même maintenir le show. Mais leur lueur d’espoir a été définitivement éteinte par l’annulation de l’événement…

YouTube video

À lire aussi : Booba s’attaque aux YouTubeurs rappeurs sur Twitter

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

À la uneFranceSociété

Qui est Oreillette, l'égérie du Salon International de l'Agriculture 2024 ?

À la uneFranceSociété

Pourquoi l'imam Mahjoub Mahjoubi a été expulsé si rapidement ?

À la uneSéries Tv

Le fil d'Ariane : est-ce que TF1 va commander une série après ce pilote ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux