Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéFrancePolitique

Pourquoi le prochain meeting de Macron ne sera pas retransmis à la télévision ?

macron

Début de campagne pour le candidat Macron ; à 12 jours du premier tour des élections présidentielles, le président sortant organise son premier meeting dans l’immense salle de La Défense Aréna. S’il aura bel et bien lieu samedi 2 avril prochain, il ne sera surement pas retransmis à la télévision, explications :

Meeting exceptionnel organisé par l’équipe de campagne du candidat Emmanuel Macron, celui-ci prendra place dans la plus grande salle d’Europe, riche de 40 000 places. Cet événement est le premier meeting organisé par le candidat et symbolise son entrée en campagne (tardive mais ambitieuse). Malgré l’ampleur de l’événement et son importance dans l’actualité, celui-ci ne sera surement pas diffusé à la télévisions.

Qu’est ce qui se passe ?

En effet, certaines chaînes d’informations nationales ont émis de sérieux doutes quant à la diffusion de cet événement ; la chaîne LCI donnera sa décision jeudi mais assure que “Cela paraît extrêmement compliqué de diffuser le meeting de samedi“. Chez BFMTV, la décision est prise, Marc-Olivier Forgiel, directeur général de la chaîne a déclaré : “Nous ne pourrons pas diffuser le meeting d’Emmanuel Macron sur l’antenne de BFMTV samedi“.

Pourquoi ?

Depuis le 1er Janvier 2022, début officiel de la période électorale, les candidats à l’élection présidentielle sont soumis à des règles strictes concernant les temps de parole des candidat, Ces règles sont définit par le CSA, à qui toutes les chaînes de télévision doivent envoyer des comptes à chaque fin de mois. Pendant la période du 1er janvier au 27 mars, le temps de parole est basé sur “l’équité” c’est à dire que le temps d’antenne d’un candidat correspond à son poids politique ou encore à son implication dans la campagne. L’autorité du CSA est appliqué par l’ARCOM (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique).

Depuis la date du lundi 28 mars, qui marque officiellement les deux semaines avant le premier tour des élections, les règles se sont renforcées et reposent maintenant sur un principe d’égalité stricte. C’est à dire que jusqu’au 8 avril 2022 (date de fin de la campagne présidentielle), les 12 candidats doivent avoir un temps de parole identique. Ce principe sera de retour le 11 avril, après les résultats du premier tour, pour deux semaines encore. Cette règle imposée par le CSA sert à ne pas délaisser, ou au contraire, à ne pas surexposer un candidat par rapport aux autres.

Le cas du meeting de Macron

Dans le cas de cet événement, si les chaines de télévisions diffusaient l’heure et demie d’intervention du président actuel, alors, elles devraient diffuser une heure et demi d’intervention des 11 autres candidats. De plus, les tranches horaires doivent être similaire en terme d’audience quant à l’apparition des candidats, cela veut dire qu’aucune intervention de candidat ne peut être diffusée en heure creuse si cela n’a pas été les cas pour ses concurrents.

En bref, l’égalité strict du temps de parole des candidats est difficilement gérable et ne peut se permettre de trop longues interventions de tel ou tel candidat. Pour pallier ces décisions radicales de “non-diffusion”, les chaînes se tournent vers le numérique et proposeront d’ailleurs, une diffusion du meeting sur leur plateforme web.

L’équipe de campagne ne semblait pas avoir pris cette possibilité en compte et attendait beaucoup de la diffusion médiatique, toutefois, le meeting aura bien lieu ce samedi 2 avril prochain.

À lire aussi : Présidentielle 2022 : et la question du pouvoir d’achat dans tout ça ?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéInsolite

Pourquoi on ne doit pas sourire sur ses photos d'identité ?

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur le film "Rencontre du 3ème type" de Steven Spielberg

ActualitéInsoliteInternational

Pourquoi la tour de Pise est-elle penchée ?

ActualitéFranceSociété

C'est quoi ce phénomène de "Grande démission" venu des États-Unis ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux